AccueilAccueil  PortailPortail  SiteSite  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre tardive [Au premier venu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mandragora Rytüel

Mourir ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 884
Localisation : Là...
Humeur : Telle une gazelle gambadant dans la savane =D

Feuille de personnage
Année/Métier: Vingt-quatre ans
Animal domestique: Diablenoir, son corbeau géant
Pensée du moment:


MessageSujet: Rencontre tardive [Au premier venu]   Dim 3 Aoû - 13:09

Il était tard ce soir-là, mais une faible lumière éclairait toujours le bureau de Mandragora Rytüel. C'était une nuit sans lune, alors cette lumière se voyait distinctement du parc, car la fenêtre du bureau de la voyante était l'une des seules où une lumière brillait. C'était le soir de la rentrée, le banquet s'était terminé il y avait de cela quelques heures mais la mangemorte avait d'autres idées en tête qu'aller dormir. La directrice-adjointe était rarement fatiguée, elle avait toujours de l'énergie en réserve. Elle avait allumée quelques bougies, un peu partout dans son bureau, sur les nombreuses tablettes qu'elle avait fixées aux murs. Sur son grand bureau se trouvait un tas de choses, dispersés un peu partout sur la surface du meuble, mais tous ces objets ne servaient qu'à une seule chose, prédire l'avenir. Au milieu de ce fouillis trônait une boule de Crystal sur son piédestal en or, celui-ci posé sur une grande carte du ciel où étaient placées de nombreuses plumes, bouteilles d'encre et matériel géométrique. Des cartes divinatoires étaient dispersés ici et là, parmi les dés, les livres ouverts, les bols et la cire. Elle avait aussi une grande théière en argent, qui fumait encore, car elle s’était fait du thé. Une tasse de thé était d’ailleurs dans les mains de celle qui avait tout sortit cela.
Mandragora détestait plus que tout les boissons chaudes, préférant tout ce qui était froid, mais elle s’obligeait à boire du thé de temps à autre, pour prédire l’avenir. Grimaçante, la mangemorte finit avec dégoût son breuvage, puis examina le fond de la tasse, pour observer de plus près les feuilles de thé. Avec les gestes d’une experte en la matière, elle fit tourner rapidement la petite tasse entre ses mains, dans le sens des aiguilles d’une montre, recherchant le moindre symbole. La voyante trouva rapidement un œil, grand et évident. Elle poussa un soupir de découragement, car tout l’été elle avait vue ce symbole, qui signifiait que la vigilance était de mise. Bien sûr qu’il lui fallait être vigilant! Avec tous ces aurors qui lui tournaient autour, il ne fallait pas faire le moindre faux pas. À quelques reprises, elle avait remarquée qu’on la suivait, qu’on l’espionnait dans Poudlard, et ce n’était encore que la rentrée ! Ils pensaient sans doute, et avec raison, qu’elle commettrait d’autres meurtres. Les aurors tenteraient sans doute de lui prendre la main dans le sac, mais Mandragora était sûre que cela n’arriverait pas. La voyante le présageait, mais on n’était jamais à l’abri de rien, et elle tâcherait d’être un peu plus prudente au prochain crime qu’elle commettrait. Elle tourna de nouveau la tasse, et découvrit un nouveau symbole. C’était l’âne, ce qui ne l’avançait guère plus que l’œil. L’âne signifiait que la patience était de rigueur, et la mangemorte commençait à s’en douter, car sa séance de divination ne menait à rien. Elle avait beau tenter de faire un horoscope, de retourner des cartes et maintenant de boire du thé afin de percer les secrets de l’avenir, rien d’important n’avait été prédit. Pour aussi loin qu’elle se souvenait, c’était bien la première fois que la directrice des Poufsouffles ne réussissait pas à faire de prédictions après avoir usée de toutes sortes de moyens. Bien sûr les révélations n’arrivaient pas sur commande, mais chez elle, ça ne prenait pas beaucoup de temps lorsqu’elle désirait savoir quelque chose.
Elle devait être distraite par quelque chose, qui l’empêchait de se concentrer. Oui, mais quoi ? C’était sans doute Chris. Son… Frère. La mangemorte ne s’habituerait jamais à la pensée qu’elle avait un frère. Mais la directrice-adjointe avait tant de questions à lui poser ! Comme par exemple qui étaient ses parents, où pourrait-elle les trouver… Depuis la révélation de cet homme, son désir de vengeance sanguinaire vis-à-vis ses parents s’était intensifiés au plus haut point. Elle ne désirait plus que les trouver, et les faire souffrir comme ils l’avaient fait souffrir. Des idées sadiques lui montaient à la tête lorsqu’elle pensait à eux, qu’elle tenait responsables de tous les crimes qu’elle avait commis. Mais après les avoir éliminés, que se passerait-il ? Pourrait-elle arrêter de tuer ? La directrice-adjointe en doutait fortement, mais savait-on jamais ? Dans l’espoir de découvrir quoi que ce soit sur l’avenir, le meurtre de ses parents par la même occasion, elle approcha la boule de Crystal d’elle et scruta attentivement les profondeurs infinies de la sphère. Il fallait être patient. Quelques minutes passèrent, durant lesquelles Mandragora examinait le mouvement de la boule de Crystal, quand soudain un bruit vint rompre le silence étrange qui planait dans son bureau. Sur ses gardes, la voyante trouva rapidement l’origine du bruit, la porte de son bureau. Quelqu’un avait essayé de tourner la poignée, sans savoir qu’elle était verrouillée. Elle s’empara rapidement de sa baguette, la pointa sur la porte et la déverrouilla. Ayant une petite idée de qui se trouvait derrière cette porte elle dit ensuite d’un ton mystérieux ;


-Entrez…

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Par Dradra Very Happy Mon idole Razz
¤Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous...¤



// Topics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabius Warrington

Directeur/Professeur d'histoire de la magie
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : Ici
Emploi/loisirs : Me faire chicaner par Dra'?
Humeur : bonne

Feuille de personnage
Année/Métier: Professeur/32 ans
Animal domestique: Un phénix nommé Keddle
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Au premier venu]   Dim 14 Sep - 21:56

Banquet de début d'année. Moment mémorable pour tous les nouveaux puisque c'est leur premier contact avec la merveilleuse école de Poudlard. Ceux qui n'ont pas grandit dans le monde magique sont particulièrement impressionné par la splendeur du château; les cadres qui bougent, le plafond magique et bien d'autres. Le monde magique était totalement différent du monde moldu. Dans ce monde aucun objet était animé par lui-même, pour chaque chose il fallait faire une action concrète et non un simple coup de baguette. S'il se mettait à penser à toutes les différences, cela lui prendrait au plus grand minimum toute la nuit, tant il en avait. La répartition commença, les étudiants défilèrent, certains étaient anxieux, d'autres avaient hâte de savoir où ils seraient envoyés. Même les anciens regardaient la répartion soit avec ennui ou bien avec entrain pour savoir qui seraient nouveaux dans leurs maisons, mais il savait que tous avaient hâte que le festin commence pour qu'ils puissent discuter de leurs vacances. Alors, Fabius avait décidé de faire un cours discours. De toute manière, quel étudiant aimait les longs discours? À leur âge ils n'avaient pas encore connu les longues et pénibles conférences. Le festin apparut, il avait lu sur les visages que tous étaient content, même lui. Il n'avait pas réalisé qu'il avait si faim que ça. Probablement que toute cette odeur de nourriture amenait l'appétit. Durant la durée du repas, il avait discuté avec certains de ses collègues, savoir ce qu'eux avaient fait durant les vacances. Des vacances plus intéressantes que lui c'était assez clair de ce côté-là, mais il avait tout de même renchérit les conversations avec rire et commentaires. Tranquillement la salle se vidait peu à peu, les élèves étaient fatigués de leur voyage dans le Poudlard Express, alors même avec tout le plaisir qu'ils avaient de tous se retrouver, vivant, ils ressentaient tout de même le besoin d'aller dormir un peu, de même que la table des professeurs qui se vidaient aussi. Il fut le dernier à partir. Il avait été durant près d'une heure, seul installé sur sa chaise dans la grande salle à comtempler la salle vide. Il avait eu de bien sombres pensés. Il se disait que peut-être la salle serait un jour comme ça, vide, à cause de tous les meurtres. D'ailleurs Annie avait été absente durant le banquet, il imaginait les pires choses. Il avait finit par se résigner et il s'était dirigé vers ses appartements, ça ne servait à rien de se morfondre, il devait reprendre des forces lui aussi, alors une bonne nuit de sommeil de lui ferait aucun tord.

Il ouvrit la porte et alla s'écraser dans la chaise face au foyer que les elfes avaient allumés. Il ferma les yeux dans l'espoir de sentir une petite fatigue, mais rien à faire, il avait bien trop de choses en tête. Alors, il décida plutôt de s'installer sur son bureau, car il en avait un aussi dans sa chambre. C'est seulement à ce moment qu'il remarqua qu'il y avait quelque chose sur son bureau.. Un paquet. Il le dévisagea tranquillement n'osant pas y toucher, comme si c'était une bombe. Il resta comme cela durant de longues minutes, avant de se trouver ridicule et d'en approcher. C'était un sac en toile brun qui semblait plutôt vieux. C'était sa technique en histoire qui lui revenait en tête. Restait à savoir ce qui se trouvait à l'intérieur de celui-ci. Il tendit une main et ne fit que tasser un peu le dessus. Du poil? Il ne comprenait vraiment pas ce que c'était, alors curieux, il ouvrit complètement le paquet. Une vision d'horeur s'offrit à lui. C'était nul autre que la tête d'Annie Evans. Un haut-le-coeur le prit aussitôt. Il referma le sac et alla s'asseoir sur la partie la plus éloigné de la tête à son bureau. Il sortit un peu de parchemin et de l'encre et rédigea une lettre. Il deait écrire à ses supérieurs, ils sauraient quoi faire de la pauvre Annie. De plus, il fallait faire des recherches pour trouver le reste de son corps. Il ne pouvait pas savoir qu'un serpent l'avait dévoré. Il siffla et un hiboux arriva dans la chambre, il accrocha le tout à sa patte et lui demanda d'aller aux bureaux des aurors. Fabius se sentit faible tout à coup. En se retourna pour regarder son reflet il remarqua à quel point il avait pâlit. Normal après ce qu'il venait de voir. C'était bien une chose à laquelle il ne s'attendait pas. Maintenant il était certain qu'il n'arriverait pas à dormir et s'il le faisait, il ne ferait que cauchemarder.

Inutile de rester dans sa chambre. Il ne cessait d'imaginer la tête d'Annie sur son bureau en train de lui parler. C'était horrible comme vision. Il devait sortir, prendre de l'air. C'est ce qu'il fit donc, une fois hors de ses appartements, il se mit à vagabonder dans l'école, comme s'il faisait sa ronde du soir. Ses pas le menèrent vers le bureau de Mandragora, il n'aurait su dire pourquoi. Il était là face à sa porte. Il voyait une faible lumière qui éclairait encore dans le bas de la porte. Beaucoup la considérait comme une meurtrière, une mangemorte, mais Fabius n'en savait que trop rien. Elle avait eu temps d'occasion de le tuer et pourtant... Il était toujours en vie. Si elle était une meurtrière, ce ne pouvait pas être elle qui ai tué Annie puisqu'elle ne s'est même pas présenté à l'école. Sans savoir pourquoi, il déposa sa main sur la poignée de la porte et tourna la poignée pour voir si c'était vérrouillé. Il regretta aussitôt son geste. Il donnerait l'impression de l'espionner, ce qui n'était pas le cas. Il entendit le déclic de la porte et la voix de la directrice-adjointe qui lui disait de rentrer. Il hésita quelques secondes avant de tourner à nouveau la poignée et pousser la porte. Il regarda autour de lui et remarqua les divers objets de divination dans la pièce. Il dit rapidement.


-Désolé, je dois vous déranger, je n'aurais pas dû venir.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Dradra t'es un amour I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragora Rytüel

Mourir ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 884
Localisation : Là...
Humeur : Telle une gazelle gambadant dans la savane =D

Feuille de personnage
Année/Métier: Vingt-quatre ans
Animal domestique: Diablenoir, son corbeau géant
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Au premier venu]   Dim 5 Oct - 15:04

Eh bien non, ce n'était pas la personne à qui elle s'attendait de voir lorsque celle-ci ouvrit la porte de son bureau. Mandragora avait plutôt songée à quelqu'un comme Chris pour pouvoir lui poser des questions sur ses parents ou bien à Naomie Bellevédaire qui l'interrogerait jusqu'aux petites heures du matin sur la disparition suspecte d'aurors ou quelque chose du genre. Mais Fabius ? Jamais. Cela l'intriguait qu'il vienne la voir à cette heure-là, il devait forcément avoir quelque chose d'important qui se passait dans sa vie pour venir lui parler, à elle. Pourquoi à elle justement ? Elle voyait mal Fabius venir lui avouer quelque chose de personnel, quelqu'un comme Naomie était certainement plus digne de confiance qu'elle, qui était du côté des forces du mal. À moins bien sûr qu'il comptait l'interroger, ou bien lui annoncer qu'elle était en état d'arrestation. Mandragora eut un léger sourire à cette pensée, s'il pensait qu'elle, la plus fidèle de toutes les mangemortes se laisserait attraper aussi facilement, eh bien il se fourrait un doigt dans l'oeil. Évidemment, ce serait difficile de le combattre, en plus de sa puissance de chef des aurors autre chose serait en jeu, mais elle croyait pouvoir le combattre malgré cette autre chose. Au fond, même si elle ne l'avouerait pas, ce serait un choix déchirant que de choisir entre lui et les mangemorts, et peut-être que le bien tapis au fond d'elle sous milles couches de ténèbres finirait par surgir au grand jour, brillant de tous ses éclats. Cette chose, c'était un peu comme posséder un rat comme animal domestique; on ne s'en vantait pas et on l'élevait en secret dans un placard sombre au fond de sa cave. En fait, elle était probablement la seule mangemorte à avoir connue cette chose, enfin, c'est ce qu'elle croyait, et elle en avait terriblement honte et peur à la fois. S'il fallait que quelqu'un, du genre Dradra Jedusor aux pouvoirs effrayants capable d'entrer dans la tête des gens et d'en sortir toutes sortes d'informations gênantes, découvrait cela... Ses jours seraient comptés... Mais cette honte et cette peur prenait une tournure différente lorsque son supérieur était dans les parages... Comme dans l'intant présent.

Fabius observait les alentours tandis que la voyante l'observait discrètement. Elle s'attendait à ce qu'il dise quelque chose, du moins pourquoi était-il venu ici à une heure pareil par exemple. Mais lorsqu'il ouvrit la bouche ce fut simplement pour dire qu'il était désolé et qu'il n'aurait pas dû venir, il devait sans doute croire qu'elle était en pleine séance de divination qui fonctionnait à merveille et qu'elle était sur le point de découvrir un secret des plus importants. Mais au contraire, il ne pouvait pas mieux tomber, elle n'arrivait à rien de toute façon et la directrice des Poufsouffles apprendrait sans aucun doute plus de choses en bavardant avec le directeur de Poudlard qu'à scruter le fond d'une autre tasse de thé. D'autant plus que la compagnie de cet homme était fort agréable pour elle. Il avait l'air de vouloir partir, croyant la déranger, alors elle dit presque aussi rapidement que lui et tout de suite après qu'il ait fermé sa bouche ;

-Dites-moi plutôt ce qui ne va pas.

Elle désigna alors une chaise richement décorée placée face à son bureau, une énième preuve de ses acitivités criminelles, car après tout, qui pouvait se payer un tel luxe alors qu'il n'était qu'un simple professeur ? Évidemment, personne n'avait fait le lien dans sa tête, et c'était tant mieux pour elle. La manière rapide et brusque qu'elle avait employée pour parler trahissait quelque peu le fait qu'elle désirait fortement qu'il reste ici, mais Mandragora ne s'en était pas rendu compte. Mais, Fabius, trouverait peut-être cela étrange, lui...

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Par Dradra Very Happy Mon idole Razz
¤Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous...¤



// Topics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dradra Jedusor

Parselmouth & Death Eaters' Owner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2875
Age : 26
Localisation : Avec mon ordi à 2 écrans <3
Emploi/loisirs : Admin sadique, mais attachante/l'écriture <3 & la musique <3
Humeur : overdose de caféine, la vie va déjà un peu mieux

Feuille de personnage
Année/Métier: 21 ans/Médicomage
Animal domestique: Nagini, sa serpente; Cerdicus, Clemens & Casimirus, un runespoor; Edward MacGaller, le ministre de la magie et son inferius
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Au premier venu]   Lun 29 Déc - 0:35

[Voulez-vous poursuivre? ou plutôt, Fab' vas-tu venir répondre?]

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dradrahistoires.skyblog.com
Fabius Warrington

Directeur/Professeur d'histoire de la magie
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : Ici
Emploi/loisirs : Me faire chicaner par Dra'?
Humeur : bonne

Feuille de personnage
Année/Métier: Professeur/32 ans
Animal domestique: Un phénix nommé Keddle
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Au premier venu]   Jeu 16 Juil - 1:50

[Si Mandragora veut toujours de monsieur en retard, oui --']

Elle répondit étrangement rapidement à ses excuses. Il supposa qu'elle ne voulait pas le rendre mal à l'aise. N'ayant pas vraiment eu le temps d'observer la pièce, il se mit à regarder avec un peu plus d'attention tous les objets de divination qui trainaient partout dans son bureau. Elle devait être en train de lire dans l'avenir, analyser le futur. Futur bien sombre. Il repensa à la tête de sa collègue qu'il avait trouvé dans son bureau. Un long frisson lui parcourra l'échine. Devenir directeur de cette école prestigieuse était supposé être un petit travaillant relaxant à côté de ce qu'il faisait au ministère & c'était tout le contraire qui arrivait, il n'avait jamais autant stressé. Tant de morts, tant d'innocents. Lui, il aurait dû mourir, pas ses étudiants. Il était le chef des aurors, eux n'avaient été que de pauvres victimes de la violence gratuite. Il voulait à tout prix les protéger, il faisait tout ce qu'il pouvait, mais cela ne donnait rien. Absolument rien. Le nombre de victimes au lieu de diminuer, augmentait à vu d'oeil. Il commençait à être découragé, il ne devait pas l'être, mais il était bien dur de garder espoir dans ces moments-là où tout vous étouffe. Il regarda la chaise que Mandragora désigna sans vraiment y faire attention. Il s'y installa.

-Dites-moi plutôt ce qui ne va pas.

Il garda le silence quelques instants. Qu'est-ce qui n'allait pas? Des millions de choses. Des choses qu'ils ne diraient jamais à personne, car c'était humiliant, cela venait faire une tâche d'encre énorme sur son dossier. Les choses allaient de mal en pie & il n'était qu'un vulgaire spectateur. Il soupira. Il regretta aussitôt son geste, il n'avait pas vraiment envie de montrer ses états d'âmes à tout le monde. Il était supposé être le directeur confiant qui avait la situation bien en main. Pourquoi tout devait aller si mal? Pourquoi les mangemorts devaient revenir après tant de siècles de paix? Des gens qui ont un complexe de supériorité tellement grand qu'ils mettent la danger de tous & chacun pour leur propre gloire. Pathétique. Il se rappela où il était, le bureau de Mandragora. C'était sa directrice-adjointe, alors il devait lui annoncer qu'il fallait trouver un nouveau professeur. Un autre à ajouter à la liste des morts, disparus ou ont préférés démissionnés pour leur propre survie. Démissionné pour sa propre survie... Les gens étaient tellement égocentrique, penser à eux avant les autres. Peut-être, que justement, il pensait trop aux autres, c'est ce qui le détruisait tranquillement, à petit feu.

-Annie Evans est... décédé... Il va falloir trouver quelqu'un pour la remplacer.

Il se sentit blêmir quand il annonça la mort de leur collègue. Il revoyait la tête sur son bureau & l'imaginait lui parler «tu aurais dû me sauver... tu aurais dû les sauver...». Il ferma les yeux & essaya de contrôler sa respiration qu'il sentait devenir plus rapide. Il devait se détendre. Il savait par contre qu'il ne dormirait probablement pour bien des jours, l'insomnie deviendrait son seul complice. De plus, il allait devoir faire des recherches pour un enseignant à cette période-ci, allait être un enfer, surtout quand il allait devoir expliquer que l'autre était morte... assassinée. Il voyait déjà les refus s'accumuler devant lui. Si ce n'était pas du fait qu'il était obstiné à protéger ses étudiants cela feraient bien longtemps qu'il aurait lâché cette job de fou. Il se devait de poursuivre, pour eux, pour l'avenir du monde magique. Leur montrer de l'espoir & que la voix de la paix est la bonne.

[Ma fin est nunuche --']

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Dradra t'es un amour I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragora Rytüel

Mourir ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 884
Localisation : Là...
Humeur : Telle une gazelle gambadant dans la savane =D

Feuille de personnage
Année/Métier: Vingt-quatre ans
Animal domestique: Diablenoir, son corbeau géant
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Au premier venu]   Jeu 6 Aoû - 12:36

[ Bon pas beaucoup de texte, mais beaucoup de paroles.. ^^ ]

Après lui avoir posé une question sur les états d'âme du professeur d'histoire de la magie, la voyante se sentit quelque peu nerveuse. Une sorte de pressentiment de ce qui allait se produire par la suite, sans doute. Distraitement, elle se passa une main dans ses longs cheveux noirs, ne cessant pas pour autant d'observer son supérieur. Elle devait s'avouer qu'il était d'uner beauté exquise... À cette pensée elle fut envahie de remords, mais elle se dit qu'après tout elle poiuvait bien trouver Dradra Jedusor jolie et cela ne signifiait rien de l'admettre. Quoi que son maître n'était pas ce qu'elle appellait spécialement belle. Comme Fabius s'apprêtait vraisemblablement à dire quelque chose elle interrompit le flot de ses pensées pour se concentrer sur ce que lui dirait le directeur.

Annie Evans, morte. Cela ne lui provoqua guère un sentiment de désarroi ou une peine profonde, mais par respect elle inclina légèrement la tête, ferma les paupières et soupira. En fait, tout cela était plutôt pour sauver les apparences auprès de son bien-aimé supérieur mais bref, détail. Il allait falloir trouver quelqu'un pour la remplacer. Décidément Fabius ignorait que c'était une très mauvaise idée de lui faire trouver un remplaçant sympathique avec ses étudiants mais cela ne provoqua pas chez la voyante un sentiment de fierté ou quoi que ce soit du genre, plutôt une sorte de tristesse.. Elle avait la confiance du directeur.. Mandragora se sentit soudainement mal, très mal, ses mains tremblèrent légèrement et elle se retint pour empêcher sa mâchoire de claquer. Elle respira discrètement un peu plus fort pour revenir dans son état normal, ce qui ne lui prit que quelques instants. Elle était toute à l'envers, ce qui n'était pas dans ses habitudes. Rapidement, elle parcourut le reste du bureau d'un regard rapide en serrant ses lèvres. En cet instant elle avait déjà l'air extrèmement étrange, comme tourmentée. Une pensée lui traversa soudainement l'esprit, bon, c'était quelque peu risqué que le seigneur dews ténèbres l'apprenne, même si d'un autre côté cela pourrait passer pour une tentative de mieux surveiller le chef des aurors, même si ses intentions étaient à l'opposé de cela. Elle plongea son regard dans celui du directeur et fit mine d'examiner son visage avant de s'avancer d'un ton mystérieux ;


-Vous vous surmenez Fabius..

Elle garda le silence un instant avant d'esquisser un sourire énigmatique et de continuer sur sa lancée ;

-Vous paraissez si.. Fatigué.

La directrice des Poufsouffles avait comme étiré la dernière syllabe du dernier mot qu'elle venait de prononcer, ce qui renforça son allure mystérieuse.

-Vous savez, j'ai.. Toujours crue, .. Que vous en faisiez trop.

Un sourire réconfortant s'étira sur ses lèvres, mais ses yeux gardaient toujours cet éclat étrange hypnotique au fond de leurs prunelles. Elle se passa une main dans ses cheveux, et l'espace d'un instant le contraste de ses veines bleuâtres avec sa peau blanchâtre fu plus net que jamais. Elle posa ses mains près du bric-à-brac divinatoire sur son bureau, avant de reprendre avec un petit sourire en coin.

-Vous pourriez certes prendre une petite pause de temps à autre, mais.. Ce doit être impossible pour l'esprit.

Elle lui sourit encore, la lueur paraissant plus brillante que jamais. Elle avait dit cela comme si elle savait ce qu'il ressentait, mais c'était qu'il était facile pour elle de s'imaginer ce que ressentait les bons face à tous ces meurtres et tout ce mal qui courait autour.

-Ce travail de directeur est comme une .. Facade.. Peut-être.. Mais il faut l'entretenir..

Elle avait fait un mouvement bizarre au mot facade, elle avait comme remuée ses bras comme si elle donnait une offrande au directeur de Poudlard. Elle avait aussi simplement murmuré d'un ton rauque ce mot, car peut-être déplaiserait-il à Fabius. À cet instant, elle avait son idée en tête, elle savait comment diriger ses propos pour faire en sorte que.. Elle reprit.

-Vous savez, je pourrais peut-être vous aider un peu.

Elle pencha sa tête vers la droite tout en continuant de plonger son regard dans celui de Fabius. Une image mentale s'imposa à elle en cet instant, un rideau rouge d'une scène que l'on levait brusquement.

-Après tout, je ne fais pas grand-chose ici bas. La divination, est une matière ennuyeuse à enseigner, parce que peu y croient et que personne n'est plus voyant de nos jours... Je pense bien être la dernière...

Son regard s'égara dans celui de son supérieur, mais elle se reprit rapidement, tout de même. Son ton se faisait de plus en plus envoûtant, et, se dit-elle, c'était peut-être bien la première fois de sa vie qu'elle parlait autant avec quelqu'un de cette façon si mystérieuse.

-Enfin bref ... Je ne suis pas bien occupée vous savez.. Alors je me disais..

Elle était arrivée dans la partie plus difficile.

-Que peut-être...

Les mots trébuchaient dans son esprit, ses mains tremblotèrent légèrement, oh oui comme ça lui était ardu...

-Pourrions-nous en faire plus ensemble ? ..

Non ce n'était pas la bonne formulation. Elle se reprit rapidement ;

-Enfin, je veux dire, que peut-être pourrais-je en faire un peu plus...

Elle lui sourit.

-Ça ne me dérange pas du tout vous savez...

Un autre sourire, encore plus grand. Elle était sur un petit nuage...

-De toute façon le futur ne s'annonce guère plus calme et apaisant.

Fin du sourire. Regard vers la boule de crystal. Soupir. Tout était si orchestré dans son esprit. Non mais qu'est-ce qu'elle était rusée..

-J'imagine que d'autres choses pressent plus que les fastidieuses choses incluent dans le travail de directeur d'école..

Elle replongea son regard dans celui du professeur d'histoire de la magie.

-Ce serait dans l'intérêt de tous...

Finit-elle en laissant clairement sous-entendre Annie Evans. Fin de la scène, le rideau tombait. Elle se félicita intérieurement de tant de talent pour ce genre de chose, puis releva sa main droite pour lisser son sourcil droit de son index puis elle le laissa sur sa pomette, comme pour s'appuyer la tête. Elle avait bien hâte d'entendre la réponse de Fabius...

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Par Dradra Very Happy Mon idole Razz
¤Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous...¤



// Topics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dradra Jedusor

Parselmouth & Death Eaters' Owner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2875
Age : 26
Localisation : Avec mon ordi à 2 écrans <3
Emploi/loisirs : Admin sadique, mais attachante/l'écriture <3 & la musique <3
Humeur : overdose de caféine, la vie va déjà un peu mieux

Feuille de personnage
Année/Métier: 21 ans/Médicomage
Animal domestique: Nagini, sa serpente; Cerdicus, Clemens & Casimirus, un runespoor; Edward MacGaller, le ministre de la magie et son inferius
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Au premier venu]   Lun 20 Déc - 10:03

[Voulez-vous poursuivre ?]

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dradrahistoires.skyblog.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre tardive [Au premier venu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre tardive [Au premier venu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Époque :: 
Tout ce que vous devez savoir
 :: 
RP de l'année précédente
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit