AccueilAccueil  PortailPortail  SiteSite  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Justin Gordon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justin Gordon

«Il n'y avait pas d'anormaux quand l'homosexualité était la norme.»-Marcel Proust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 25

Feuille de personnage
Année/Métier: 5e année, Préfet
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Justin Gordon   Jeu 9 Juil - 22:29

Nom: Gordon

Prénom: Justin

Âge: 15 ans

Clan: Le bien, mais de manière passive.

Sexe: Masculin

Sang: Pur

Statut social: Médium +

Baguette: 19.85 cm en bois d'olivier avec un crin de bicorne [vive l'originalité] en son coeur et elle est flexible et facilement maniable.

Cours:
¤ Astronomie
¤ Botanique
¤ Défense contre les forces du mal
¤ Métamorphose
¤ Potions
¤ Sortilèges
¤ Soins aux créatures magiques
¤ Histoire de la magie
¤ Étude des moldus
¤ Étude des runes

Moyenne des notes: Effort Exceptionnel, bien qu'il ait cette moyenne, il n'a jamais su pourquoi il avait de si bons résultats, et ce, sans jamais étudier.

Signe particulier: il a le bout de mamelons très dur dans l'eau froide Aucun

Aspect physique: Des cheveux mi-longs, d’un brun clair, soyeux et doux au toucher que Justin porte d’une manière légèrement dépeigné avec quelques mèches qu’il fait retrousser ver le haut, mais sans jamais exagéré car il n’aimerait avoir la même coupe de cheveux de Tintin. D’un bleu perçant, ses yeux attirent le regard de pratiquement tous ceux qui le regardait de plein visage dans un endroit contenant un minimum de luminosité. Une blancheur éblouissante recouvrait ses dents parfaitement alignées se qui ajoutait un côté charmant à son ravissant sourire. Son visage légèrement carré se mariait à ravir avec son corps d’où tous les muscles de son corps étaient impeccablement sculptés de manière à ce que, même au repos, tous puissent distinguer les détails de sa musculature. L’adolescent mesurait environ cinq pieds et sept pouces, même si certain pouvait le trouver petit, lui savait qu’il lui restait encore du temps pour grandir et dans que le pire des cas, une petite potion d’accélération de croissance pouvait tout arranger. Depuis qu’il est entré à l’école il n’a jamais vraiment respecté les codes vestimentaires requis, mais jamais de manière sévère, il se contentait surtout de ne pas entrer sa chemise dans ses pantalons ou bien de dénouer sa cravate. Lorsqu’il est chez ses parents, il ne porte que des robes de sorcier modeste, jamais il ne porte de vêtements moldus devant ses parents, mais lors des fins de semaines à Poudlard et lorsqu’il va passer quelques temps chez Jake, il lui arrive fréquemment de porter des vêtements de moldu c’est pour lui une manière de se distancer des idéaux de ses parents et de leur profonde haine envers ce qu’ils appellent les faibles, soit les moldus.

Caractère: Comment rendre service? À cette question, Justin à toujours une réponse, il est toujours près à rendre service aux personnes qu’il tien dans son cœur et cela est un des point pour lequel il est plutôt apprécié par ses innombrables amis, qui, depuis qu’il a annoncé publiquement son homosexualité, est majoritairement constitué de filles, mis-à-part, Jake et son ami d’enfance Karl Fergetson. Bien sur, il est totalement amoureux de Jake, il serait prêt à tout sacrifier pour lui, et ce, il en avait déjà fait la preuve avec la relations entre ses parents et lui, car depuis que ses parents avaient appris sont homosexualité, il lui parlait beaucoup moins et le traitait quasiment comme s’il était un cracmol ou encore un moldu. Ce sacrifice était pour lui, une ultime preuve de son amour envers Jake. Si vous interrogiez ses amis vous vous rendriez vite compte que beaucoup d’entre eux diraient qu’il est très serviable et aimable. Certains porterait aussi à vos oreille que Justin est un adolescent en pleine croissance qui adore rire et faire rire, peut-être même, entendriez-vous parler de son côté rebelle en se qui concerne les contraintes portant sur l’habillement. Certains aussi, vous dirais qu’il est choyé de la vie, car même sans études, il réussit toujours à avoir de bonne note, peut-être pas autant que ceux qui passe leur vies dans les livres, mais assez pour lui assurer un bel avenir. Bien qu’il est assez masculin, Justin reste quelqu’un de plutôt coquet, il tien absolument à rester à son meilleur en tout temps, car même s’il est homosexuel, Justin aime bien sentir que les filles le trouvent à leurs goûts. Les professeurs du jeune étudiant vous dirons, que Justin Gordon est un garçon poli et posé, qui a de bons résultats et qui est très motivé à apprendre. En effet, Justin bien que quelque peu distant par rapport à l’uniforme scolaire, il est néanmoins très motivé à apprendre ce qui fait en sorte que la majorité de ses professeurs n’avaient pas grands reproches à lui faire, mais il y a toujours l’exception qui s’acharne sur lui, comme s’il était un raté, un moins que rien, qui était toujours en train de faire le trouble peu importe ou il était. La seule chose qu’il déteste vraiment ce sont les personnes qui le rejettent, lui et Jake, simplement car ils ont commencé à afficher leur homosexualité en publique et il n’hésite pas à les faires ravaler leurs pensés tordus et leurs paroles indiscrètes, et pour ce, il était toujours près à les remettre sur le droit chemin avec sa baguette si ses simple paroles ne suffisent pas.

Histoire:
-À trois Madame Gordon, un, deux, trois.

L’homme portant une grande robe bleu pale, typique au médicomage spécialisé en naissance magique, puis il agita sa baguette qui pointait les organes génitaux de la femme en pleine contractions en murmurant une formule incohérente aux oreilles de la femme, n’ayant jamais apprise l’art de la magie médicinale expulsive. Dans une un étrange bruit de quelqu’un qui glisse sur le savon en prenant sa douche, un petit être fragile fut expulsé en un instant de sa mère comme s’il avait été enduit de tout son long d’un puissant lubrifiant. Des larmes de joie coulaient sur les joues de la femme épuisée, elle tendit es bras tremblant vers le médicomage qui lui remis le poupon qu’il venait tout juste d’emmitoufler dans un petite couverte verte pale avec un petit ourson brodé en son cœur.

-Bonjour, mon petit Justin, dit là femme d’un ton terriblement enfantin puis elle se tourna vers un homme qui se tenait derrière elle. Regarde Chéri, notre premier enfant.

Son visage, couvert de larmes, s’inonda de plus belle, lorsqu’elle posa son regard sur le nouveau née et qu’elle vit son petit et fragile regard interpeller le sien. Étrangement, le petit n’était pas en pleur, il regardait, de ses yeux d’un bleu terriblement pur, le visage émotif de sa mère. Un mince sourire apparut sur les lèvres du petit, puis le père du petit Justin pointa sa baguette vers le jeune, puis dans un mouvement vif le cordon ombilicale se détacha tout en douceur du nouveau né. L’homme fit un second geste précis et complexe avec sa baguette toujours pointé en direction de son fils puis un immense vent glacé s’empara de la pièce. La trace était maintenant en place, et ce, pour les dix sept prochaines années.

Maintenant âgé de trois ans, le jeune Justin, qui depuis sa naissance, a toujours reçut tout ce qu’il désirait, était l’un des plus gâté. Il vivait dans une grande maison, sa mère et son père faisait tout pour l’encourager à démontrer un quelconque talent magique.

Le petit bonhomme était debout dans le salon, portant sa petite robe de sorcier d’un vert émeraude, que ça mère lui avait confectionné, il courrait avec une petite branche dans les mains en disant des mots sans aucun sens et en pointant sa brindille sur tous les meubles du salon. Sa maternelle était là, assise sur le sofa elle lisait tranquillement la Gazette en jetant un œil vigilant sur son petit protégé. Le petit Justin brandit son bâton avec vigueur en direction d’un petit pot de fleur contenant une Félémina qui, possédait d’énormes fleurs rouges vifs et qui sentait le caramel. Le pot vola en éclat dans toute la pièce sous le regard ébahi de l’enfant pointant toujours sa brindille vers l’endroit ou reposait le pot à fleur.


-GEORGES! GGGGGGEEEEEEEEEOOOOOOOOORRRRRRRRRRGGGGGGGGEEEEEEEEEESSSSSSSSS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! VITE VIEN VOIR CE QUE JUSTIN À FAIT! cria Brithany, la mère du jeune.

On entendit un pas pressé descendre en rafale l’escalier débouchant au salon. Un homme en peignoir se tenait là, sa baguette à la main et son appareil photo dans l’autre. Un éclair de lumière engloba toute la pièce. Lorsque l’éblouissement fut dissipé Georges se tenait toujours sur la première marche de l’escalier son appareil photo devant les yeux. Ses parents étaient tellement impressionnés qu’à cet âge si bas, leur fils puisse déjà utiliser une infime partie de ses pouvoirs, que dès le lendemain, une grande fête état organisé dans leur cours pour que tous puissent apprendre la bonne nouvelle et voir à quel point leur fils était fantastique et pur, de par son sang et sa magie. C’est, par le biais de cette petite fête, qu’ils montrèrent à quel point leur famille était pure et puissante.

Trois ans on passé depuis le jour ou Justin fit exploser le pot à fleur du salon, bien sur, depuis se jour, au grand plaisir de ses parents, Justin avait toujours provoqué autour de lui des phénomènes magiques. L’enfant, maintenant âgé de six ans, était assis sur une balançoire dans le parc, sur la balançoire voisine, un petit garçon blond, un peu gringalet du nom de Karl Fergetson. Les deux mômes riaient aux éclats en tout en se disant des secrets à tour de rôle. Leurs mères était assises non-loin, elles discutaient paisiblement, toutes deux vêtus de grandes robes de sorcière, celle de la mère de Justin était d’un bleu foncé très profond et celle de la mère de Karl était d’un pourpre étincelant. Les moldus qui, marchaient dans le parc, regardaient, d’une manière des moins subtiles, de travers les deux femmes qui avait osé s’habillé de la sorte en publique. Les deux garçons s’amusait comme des fous, il riait aux éclats tout en se balançant et en se racontant des histoires sans queue ni tête. Les deux maternelles regardaient la scène avec un inépuisable sourire, toutes deux savaient que c’était le début d’une grande amitié qui naissait entre les deux garçons.

Justin et Karl était debout devant le grand train qui devait les mener à l’école de sorcellerie Dumstrang pour la première fois. Justin avait, pour l’occasion, vêtu sa plus belle robe de sorcier, soigneusement choisie par sa mère. Britany et son mari Georges voulaient à tout pris que dès son entré dans le train Justin ait l’air d’un sorcier issu d’une noble famille et non qu’il porte des vêtements ridicule de moldus, car après tout, leur fils n’avait absolument aucun lien avec ses être faibles et ridicules, qui ne sont même pas assez intelligents pour se rendre compte que les sorciers existent et qu’ils sont largement supérieur. Quant-à lui Karl portait un jeans bleu foncé et un T-shirt à l’effigie des Canons, son équipe de quidditch préféré. Tout deux marchait d’un pas hésitant vers le train à travers tout les plus vieux qui se tenaient en petits groupes et regardaient les nouveaux chercher, ne serait-ce, qu’une simple partielle de familier dans ce nouvel environnement. Les deux garçons faisaient tout en leur pouvoir, pour ne pas se perdre de vu dans la foule compacte d’élèves et de parents. Ce ne fut qu’une fois à l’intérieur, après avoir trouvé un compartiment vide, qu’ils se sentirent un peu plus confiant. Après tout, ils étaient passés au travers de, ce qui était selon eux, la première étape sans embuche.

Les cours à Dumstrang n’étaient pas des plus intéressants, surtout pour Justin qui malgré lui réussissait toujours à avoir de bonne note. Durant la première il s’était déjà fait un petit cercle d’amis en plus de Karl, il y avait Jake, Mathilda et Romana. Même s’il n’était pas le plus populaire de son niveau, il commençait à bien aimé l’école. Au cours des semaines, son cercle d’amis ne cessait de s’agrandir, mais il passait la majorité de son temps avec Jake, tandis que Karl lui était déjà en train de charmer toutes les filles de première et quelques-unes de deuxième année. Le soir, Karl lui racontait tout ce qu’il avait fait avec toutes ces filles, des histoires à en faire baver plus d’un, mais Justin lui l’écoutait plus par curiosité que par réel attrait. Il aimait voir que son ami était heureux de lui raconter toutes ses choses, même si à son âge beaucoup serait en désaccord vue son jeune âge. Justin quant à lui trouvait sa plutôt rigolo d’entendre son ami lui raconter en détail tout ce que les autres garçons de son âges se ventait d’avoir fait, sans avoir jamais vue une seule fille ne serait-ce que légèrement dévêtu.

Plus l’année avançait plus Justin se rapprochait de Jake, il se sentait étonnamment bien en sa présence, il ne savait plus vraiment quoi penser, il était perdu. D’un côter, il trouvait, malgré lui, Jake étonnamment beau et séduisant, mais d’un autre côté, il y avait Karl qui lui racontait toutes les joies que pouvaient provoquer la chaleur et le confort d’une femme. Pourtant Justin au plus profond de lui n’était pas vraiment attiré par le nid douillet d’une femme. Il se sentait d’avantage attiré par la vigueur du moineau masculin. Ses idées étaient mélangées, mais rien de comparable à ses sentiments, il ne savait pas comment il devait aimer Jake, en ami ou bien un peu plus que ça. Même s’il n’avait jamais vue Jake en train de tripoter une fille, quel était les chances qu’il ait des sentiments réciproques. Deplus, ce n’était une preuve qu’il préférait les garçons aux filles. Il ne savait plus quoi penser, il était juste au mois de novembre et déjà il se sentait perdu comme jamais. Il ne savait de quel côté son cœur devait se ranger, il était perdu, dans l’impasse, à la fois il était terriblement mal heureux, à la fois il se sentait terriblement bien en compagnie de Jake.


Suite sur l'autre post...


Dernière édition par Justin Gordon le Dim 19 Juil - 15:09, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.seilvanyel.forumactif.com
Jake Ryan

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 20

Feuille de personnage
Année/Métier: 5 eme
Animal domestique: hboux
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Justin Gordon   Jeu 9 Juil - 22:40

bienvenu ou plutot re-bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris de Roran

Cessez d’être candide: La vérité ment autant que le mensonge
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 24
Localisation : Québec^^
Emploi/loisirs : Zombifié o0
Humeur : Heureuuuux =D

Feuille de personnage
Année/Métier: 22 ans, professeur d'études des runes
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Justin Gordon   Jeu 9 Juil - 23:25

Eh bien, ça te dit de faire du rp cette été Razz

Re-re-re-re-bienvenu très cher (: [ <-- oui, Dradra m'a converti XD]

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


Now, it's time to live...



Mercii Dra', tu es super ^^

¤ Sujets en cours ¤

Chris de Roran



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie Bellevédaire

« En toute chose, c'est la fin qui est essentiel.» Aristote
avatar

Féminin
Nombre de messages : 509
Age : 24
Localisation : Québec Powah
Emploi/loisirs : Nowhere de la vie :D
Humeur : Bah... Grincheuse et heureuse

Feuille de personnage
Année/Métier: 22 ans
Animal domestique: Jack, un gros minou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Justin Gordon   Ven 10 Juil - 7:28

Eum, benh moi je te dis juste bienvenue. That's iit! xDD

Arrêter d'écrire des choses en petit sinon je vous tue!!!! Et les mamelons a Naomie aussi son dure dans l'eau froide. ET ON S'EN FOU!!!! *Mode Bitch* Et Chris, si tu es converti, benh la ça marche plus toi pis moi oO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-halia.forumactif.org/forum.htm
Justin Gordon

«Il n'y avait pas d'anormaux quand l'homosexualité était la norme.»-Marcel Proust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 25

Feuille de personnage
Année/Métier: 5e année, Préfet
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Justin Gordon   Dim 19 Juil - 0:55

Jake et Justin se voyait en cachette tous les soirs, comme il ne dormait pas dans le même dortoir Justin s’arrangeait pour sortir sous des prétextes bidons du genre «Excusez-moi, mais je dois aller au toilette.» ou encore «Merde, les gars j’ai oublié ma baguette dans le local de Mister Rofjek, je vais la chercher.» Ils ne se doutaient absolument de rien, ce ne fut qu’au moi de mai que Karl commença à trouver étrange que Justin s’éclipse tous les soirs.

-Allez, Justin, dit moi dont pourquoi tu t’en vas tous les soirs comme ça depuis deux mois.

-Je… je ne peux pas…

-Justin! Franchement… Je ne peux pas croire que tu ne veuilles pas m’en parler. Moi je te parle de tout, tu sais tout ce que j’ai pu faire et tout ce que je compte faire, et ce, même si ça peut être embarrassant pour moi. Tu sais exactement avec quelle fille j’ai couché et tout ce que j’ai fait avec elle.

-Je sais mais…

-Mais quoi? Qu’est-ce qui pourrait être si gênant? Après tout on s’est déjà vue tout nu, on ne peut plus rien se cacher après ça.

-Tu as sans doute raison… Bon je vais te le dire… Quand je pars le soir, c’est pour allé… allé voir… Jake.

-Jake? Pourquoi Jake? Qu’est-ce qu’il a de mieux que moi? C’est donc à lui que tu vas tout raconter…

-Écoute ce n’est pas ce que tu crois…

-C’est quoi alors?

-Je ne peux pas…

-Voilà c’est reparti, ça me sert à quoi moi d’avoir un meilleur ami comme toi si tu me cache des choses? Hein! À quoi ça peut…

-Je suis gay, Ok.


-Tu veux dire gay joyeux?

-Non, je veux dire gay, homo.

Karl resta sans voix pendant un instant. Il le regardait d’un aire incrédule, Justin attendait avec impatience de voir sa réaction, après tout, c’était la première qu’il en parlait à quelqu’un d’autre que Jake.

-Tu veux dire que tu préfères les saucisses au cœur d’artichaut?

Justin eu émit un petit rire timide.

-Ouais si on veut.

-Mais bon, fais-toi en pas, ça changera pas grands choses à notre amitié. La seule choses que je te demande c’est de ne pas essayer de profiter de mon corps parfait.

Les deux adolescents se mirent à rire de plus belle, chacun était assis sur son lit regardant l’autre. On percevait facilement un immense soulagement par le biais du regard de Justin, pour la première fois il se sentait libre, libre d’être ce qu’il est, libre de vivre pleinement en compagnie de son meilleur confrère, Karl.

L’année se termina des plus normalement, Justin ne parla plus à personne de son secret, mis-à-part, Jake, bien entendu et Karl. La majeur différence, était qu’ils ne faisaient plus simplement écouter Karl parler de ses histoires des plus torrides, il lui racontait maintenant les siennes. Il trouvait ça plutôt rigolo de le voir grimacer à tout bout de champ. Le plus dure de ses vacances, c’était qu’il ne pouvait pas voir Jake ou du moins que très rarement. Il passa l’été à essayer de quêter sa mère pour qu’il puisse aller chez Jake, mais elle trouvait toujours une raison pour qu’il reste dans le quartier. C’est donc pourquoi il se réfugiait chez Karl pratiquement tous les jours. Jake en voulait terriblement à ses parents, de ne pas vouloir le laisser allé visiter Jake. C’est donc pourquoi, une énorme querelle éclatât entre Justin et ses parents et c’est dans un excès de rage qu’il dévoila, sans la moindre délicatesse, son homosexualité à ses parents. Leurs réactions fut terrible, ils lui coupèrent tout contact avec Jake, il ne pouvait, n’y lui écrire, n’y lui parler. Le restant de l’été fut le plus long de tous, ses visites chez Karl étaient très limitées et ses parents ne lui adressaient plus la parole. Vers la fin du mois d’aout, sa mère, Brithany, vint lui parler, ce qui était des plus rare ces temps-ci, et ce, pour lui annoncer que dorénavant il allait aller à Poudlard. Le coup fût insupportable, il fondit en larme et ne reparla plus à ses parents du restant de l’été, après tout que pouvaient-ils lui faire de plus. Justin était au pris avec un constant sentiment d’infériorité que ses parents s’assuraient de maintenir. La seule personne à qui il parlait encore était Karl et dès qu’il lui apprit qu’il changerait d’école, Karl l’a tout de suite réconforté et il a réussis à convaincre ses parents d’aller à Poudlard.

Le mois d’aout prit fin et Justin du se rendre à l’évidence, il devrait aller à Poudlard sans Jake, mais il se promit de lui écrire tous les jours s’il le fallait. La seule qui le réconfortait un peu s’était que Karl serait avec lui dans cette aventure. C’est donc ensemble qu’ils se présentèrent au quai neuf et trois quarts pour prendre le Poudlard Express, suivit de loin par leurs parents. Justin cherchait au loin un visage familier parmi la foule, mais mis-à-part celui de Karl il n’en reconnaissait aucun. Il se faufila donc parmi la foule en compagnie de Karl, lorsqu’il vit une silhouette étrangement familière marcher en direction du train : C’était Jake! Une joie si intense s’empara de lui qu’il ne put se retenir et il courut vers lui et l’embrassa de pleine bouche. Ce fut sous le regard abasourdi de ses parents qu’il décolla enfin ses lèvres de ceux de son copain. Puis il monta dans le train en compagnie de Jake et Karl, sans même daigner de jeter un regard à ses parents. Le train décolla lentement et lentement Justin se sentait de plus en plus libre d’être ce qu’il est vraiment.

L’année se déroula sans embuche, mis-à-part, quelques plaisanteries de la part de certain au sujet de son homosexualité. Le fait que Karl ait changé d’école simplement pour rester avec Justin les ont rapprochés. Justin se fit un devoir de lui parler tous les jours même si ce n’est que quelques minutes, et ce, même s’il passait le plus clair de son temps avec Jake. Lorsque Noël arriva, pour la première fois Justin se sentit seul. Jake et Karl était partit chez leurs parents, mais Justin lui, n’avait guère envie de se rendre chez les siens. Il passa donc le temps des fêtes au château à discuter avec les autres gens de sa maison ou encore il aimait bien parler avec les fantômes, ils avaient toujours quelque chose à raconter.

La neige fondu et la fin des classe arriva, Justin savait, que cette fois-ci, il ne pourrait séjourner à l’école comme à Noël. L’adolescent dut donc contraint de se rendre chez ses parents pour l’été. Bien que le fait d’avoir été isolé, pendant près de dix mois, ait diminué les tensions familiale des Gordon, ses parents, même s’ils commençaient a accepté le fait qu’il ait une orientation sexuelle déviante, et ce, même s’il en était guère fier. Ce qui améliora grandement leur relation, mais ses parents refusait toujours d’entendre parler de Jake, surtout depuis que leur fils s’était adonné à un «élan d’affection publique» à son égard lorsqu’il l’avait rencontré à la gare. Comme ses parents refusaient toujours qu’il ait voir Jake, il avait, avec l’aide de Karl, manigancer un plan. C’était donc de chez Karl, qu’il utilisait le réseau des cheminés pour se rendre chez Jake. Puis le mois de septembre arriva et il retourna à Poudlard. Sa troisième année fut des plus commune, il était toujours inlassablement amoureux de Jake. Son cercle d’amis sontinua de s’agrandir, mais étrangement les garçons semblaient toujours plus distant envers lui, mis-à-part Karl qui l’avait toujours accepté, ses autres amis étaient toutes des filles. Même s’il savait que les disparitions d’élèves étaient de plus en plus fréquentes, jamais, il n’aurait voulu quitter Poudlard. Tous ses amis étaient là, Jake était là, sa famille était là…

Mon arrivé à Poudlard ou premier jour de travail:Karl se tenait là, à quelques pas de lui, Il marchait tout deux en direction du grand train, où l’on pouvait lire sur la locomotive de tête, graver en lettre d’or, «Poudlard Express». Les parents de Justin le suivaient de loin, mais il préférait ça comme ça. Il n’aurait pas voulu les supporter encore plus longtemps, depuis qu’ils avaient appris son homosexualité, ils étaient très froid avec lui et faisaient tout en leur pouvoir pour l’éloigner de Jake. C’est ce qui lui avait valu sont billet pour le train menant à Poudlard et non à Dumstrang. Il savait qu’il ne reverrait pas Jake de si tôt, il c’était donc promis de lui écrire tous les soirs s’il le fallait car il ne voulait pas le perdre. Justin scrutait d’un œil attentif la foule avec le mince espoir de revoir Jake, mais au fond de lui, il savait bien que ses efforts étaient vains. Le regard dessus, il fixa le sol, jamais dans sa courte vie il n’avait vécu quelque chose de semblable, jamais une déception ne lui avait fait autant de mal. Il sentit la main réconfortante se Karl venir se poser sur son épaule, ce petit geste lui redonna assez de courage pour relever la tête vers le grand train d’acier. Son regard s’arrêta sur une silhouette familière, un jeune homme aux cheveux bruns…

-JAKE! Justin hurla dans la gare.

Justin fonça à travers la foule, il tassa tous ceux qui lui barraient le chemin. Il entendait au loin la vois de Karl appelé son nom. Lorsqu’il arriva a au côté de Jake, il l’embrassa comme si c’était la dernière fois qu’il avait la chance de le faire. Ce langoureux baiser qui, ne dura qu’une trentaine de secondes, qui lui parurent duré une éternité. Lorsque leurs lèvres se séparèrent enfin, il passa une dizaine de secondes de regard plongé dans celui de son amoureux. Justin murmura lentement à l’oreille de Jake :

-Tu m’as manqué tu sais?

Puis il glissa sa main dans celle de son partenaire et ils marchèrent d’un pas assuré en direction du grand train, suivit de près pas Karl. Justin marchait sans jeter le moindre regard vers ses parents, mais il n’avait pas besoins de les regarder pour savoir pertinemment qu’ils avaient tout vue. Justin était si heureux, plus rien de pouvait abattre son moral, il avait retrouvé Jake, il serait entièrement libéré de ses parents pour les dix prochains, mis-à-part, leur mensuel lettre pour essayer de lui faire croire qu’ils se soucient de lui. Il mit le pied sur la marche menant au train, il savait qu’il laissait derrière lui sa prison parentale pour la prochaine année…

Comment avez-vous connu le forum? C'est mon troisième compte, quatrième si on compte Glenn.

Personnalité sur l'avatar: Zac Effron

Code: C'est vriament necessaire pour moi Rolling Eyes

Autre(s): Il est homosexuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.seilvanyel.forumactif.com
Justin Gordon

«Il n'y avait pas d'anormaux quand l'homosexualité était la norme.»-Marcel Proust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 25

Feuille de personnage
Année/Métier: 5e année, Préfet
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Justin Gordon   Dim 19 Juil - 17:21

Petit double-post pour dire que:


J'AI FINIT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.seilvanyel.forumactif.com
Mandragora Rytüel

Mourir ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 884
Localisation : Là...
Humeur : Telle une gazelle gambadant dans la savane =D

Feuille de personnage
Année/Métier: Vingt-quatre ans
Animal domestique: Diablenoir, son corbeau géant
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Justin Gordon   Dim 19 Juil - 19:34

ReBienvenue encore une fois Very Happy
Amuse-toi bien sur Nouvelle Époque Rolling Eyes

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Par Dradra Very Happy Mon idole Razz
¤Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous...¤



// Topics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dradra Jedusor

Parselmouth & Death Eaters' Owner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2875
Age : 26
Localisation : Avec mon ordi à 2 écrans <3
Emploi/loisirs : Admin sadique, mais attachante/l'écriture <3 & la musique <3
Humeur : overdose de caféine, la vie va déjà un peu mieux

Feuille de personnage
Année/Métier: 21 ans/Médicomage
Animal domestique: Nagini, sa serpente; Cerdicus, Clemens & Casimirus, un runespoor; Edward MacGaller, le ministre de la magie et son inferius
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Justin Gordon   Dim 19 Juil - 22:39

[L'avantage des doubles-comptes c'est que t'as généralement rien à redire CX]

Donc, je t'envoie à Gryffondor [même si j'ai été tenté de t'envoyer à Poufsouffle CX], ton directeur de maison tu le connais, c'est Fab', la banquet est ouvert, il a des cours & voilà.

Bon rp, mais avant bon finissage de fiche avec Mikeal... Rolling Eyes

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dradrahistoires.skyblog.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Justin Gordon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Justin Gordon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Époque :: 
Tout ce que vous devez savoir
 :: 
Fiche de présentation
 :: 
Présentations acceptées
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit