AccueilAccueil  PortailPortail  SiteSite  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katrina Cokukaine

Est-ce que le rouge me va bien ?
avatar

Nombre de messages : 219

Feuille de personnage
Année/Métier: 19 ans
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'   Sam 11 Juil - 18:42

Encore une fois, elle s’observait dans le miroir avec intérêt. C’était tellement bizarre ce regarder, même après l’année qui est passé après sa transformation. Elle avait un certain charme, qui bizarrement, attirait les gens, homme et femme, vers elle. Ils étaient comme attirés par la vampire. Peut-être c’était un don qui venait avec le fait qu’elle était devenue un monstre sanglant, comme le genre de côté positive. Légèrement, elle s’habituait à tout ça. Le côté triste de tuer des gens ne lui dérangeait plus, même que dès fois, elle y trouvait un certain plaisir. Comme hier soir, lorsqu’elle avait réussi à séduire un certain Jack Mcferry tandis qu’elle était dans une boîte de nuit. Il semblait tellement hypnotiser par son regard qu’il n’avait pas remarqué ses canines qui se pointaient peu à peu tandis qu’elle s’était approchée de lui lorsqu’ils étaient rendus dans une ruelle extrêmement sombre. Lui il pensait qu’il allait avoir un peu de cul ce soir là et elle savait qu’elle allait avoir du plaisir à boire son sang. C’était hilarant comment il avait offert son coup si gratuitement lorsqu’elle l’avait plaqué au mur. Il n’avait commencé à réaliser ce qui lui arrivait que seulement lorsqu’il avait senti ses dents plantés dans sa peau. Son cri était tellement fort, qu’elle avait du planté sa main devant sa bouche pour bloquer le bruit, tandis qu’habituellement, elle aimait entendre ses victimes souffrir… Tout en se souvenant de ce moment, elle brossa ses longs cheveux noirs qui lui arrivaient maintenant aux fesses. C’était tellement dur à s’en occuper tous les jours, que dès fois, elle ne prenait même pas la peine de les peigner. Ce n’était pas comme si elle devait être belle à chaque jour. Elle passait la moitié de la semaine à lire des documents que son ami lui apportait. Katrina avait trouvé une nouvelle passion : se renseigner sur la magie noire et les ‘’bien faits’’ que ça pourrait procurer. Hélas, elle n’oserait jamais essayer ses genres de choses sans l’expérience, et elle ne connaissait personne qui pourrait lui montrer comment ça marchait, sauf Dradra Jedusor. Mais elle ne voudrait jamais lui demander. Déjà que la jeune femme avait été assez sympa pour lui avoir donné un toit, elle ne voulait pas lui demander plus que ça. Assis par terre en indien, elle déposa la brosse sur le plancher en béton et pencha la tête à droit en regardant dans la glace. Son teint était rendu plus foncé qu’à son habitude, peut-être était ce le fait qu’elle buvait plus souvent qu’avant ou est-ce que c’était quelque chose de tout à fait normal ? Ceux qui avaient la peau blanche blanchissaient et ceux qui avaient la peau foncé devenaient plus foncer ? Que c’était compliqué tout ça et il n’avait pas de livre qui parlait sur la transformation des vampires ce qui rendait les choses deux fois plus étrange. D’une délicatesse exceptionnelle, elle se releva sur ses deux pieds après avoir senti une certaine douleur dans sa gorge. Elle avait soif. Reste qu’il n’était que cinq heures de l’après midi et tout le monde soupait à ce moment. Peut-être serait-elle chanceuse et elle tomberait sur quelqu’un. Rapidement, elle prit sa baguette et un manteau en cuir tâché d’un peu de sang, mais qui n’était pas trop apparente, et sorti de sa ‘’maison’’ pour s’approcher de l’endroit où elle transplanait habituellement.

La jeune vampire arriva finalement dans la ruelle après avoir lancé son sortilège préférer. Il n’avait personne, heureusement, sinon les moldus allaient la trouver assez étrange comme humaine. D’une gracieuseté, elle se promena dans les de Londres, cherchant sa prochaine proie. Elle pouvait facilement dégager les non-magiciens des sorciers. Bizarrement, la senteur des sorciers étaient différents de ceux des humains normaux. C’est alors qu’elle aperçut une jeune fille qui sortait d’un magasin, quelqu’un qu’elle avait rencontré à l’école. Avec courage, elle s’approcha de Hatsu Nostra pour piquer une petite conversation. Curieusement, en la voyant, la jeune sorcière n’avait rien dit, éblouit par Kat’. Surement elle n’était pas habituée de la voir en cet état et avec les rumeurs qui parcourraient les sols de Poudlard, tout le monde savait que Katrina était un vampire redouté. Ha’ ne recula pas en la voyant s’approcher, mais s’approcha plus tôt d’elle. Sous son capuchon qu’elle n’osait pas enlever, elle voyait tous les mouvements de la poufsouffle… Quelques heures plus tard, le cadavre de l’étudiante était couché par terre en arrière d’un buisson pour que quelqu’un la trouve. Comme à son habitue, Katrina ignora si quelqu’un l’avait suivi ou l’avait observé de loin, elle s’en foutait un peu vraiment. Elle savait que la plupart savait déjà qui elle était et ça ne lui dérangeait guère, parce que personne pouvait résister à son regard. Tout en jetant un coup d’œil à sa montre, elle continua sa marche dans les rues sombres de Londres. Il était sept heures et demie. Ressentant le doux souffle du vent sur sa joue, elle n’avait aucun gout de rentrer chez elle. Même qu’elle n’avait pas le gout de tuer aussi. Peut-être était-ce parce que, sans personne pour décorer les rues, tout était beaucoup plus calme ? Reste qu’elle se sentait bien maintenant que l’irritation dans sa gorge était partie. Enlevant son capuchon d’un coup vif, ses cheveux commencèrent à suivre le mouvement du vent. Il flottait dans l’air comme si il était du vent. Pendant que le temps passait comme si rien n’y était, ses pas la dirigea vers le parc de Londres, un peu à l’extérieur du centre ville. Là aussi, tout semblait bien plus paisible qu’à son normal. Surement que les gens ne sortaient plus après que le soleil était sorti. Rien de surprenant si on regardait les grandes lignes sur les journaux. Doucement, elle s’installa sur un banc pour pouvoir reposer ses pieds tout en laissant ses cheveux accompagnés l’impulsion du vent, comme avant. Évidement, elle n’ignora pas la présence d’un sorcier dans les parages, elle pouvait le sentir comme si il était juste à côté d’elle. Surement qu’il n’était pas très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret.forumotion.net/forum.htm
Mstislav Piotr Emmerich

Mysterious Potions Expert
avatar

Nombre de messages : 159
Humeur : Je suis rouillé --'

Feuille de personnage
Année/Métier: 23 ans/Professeur de potions
Animal domestique: Sigmund, son fléreur
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'   Sam 11 Juil - 23:47

Il ne restait que quelques jours avant que Mstislav Piotr doive se diriger vers Poudlard. Il était le futur professeur de potions. Il avait terminé de préparer tous ses cours pour l'année. Il ne lui restait que l'attente. Il en était à un point qu'il se demandait s'il était possible de mourir d'ennui. Si c'était le cas, il était proche du gouffre, s'il n'avait pas les deux pieds dedans. Le carillon résonna dans le manoir. Quelqu'un à la porte? La soirée était pourtant bien avancé & il n'attendait personne. Il se leva de son somptueux fauteuil & alla répondre. C'était bien la dernière personne qu'il avait envie de voir. C'était sa voisine Laetitia. Elle ne cessait de venir l'harceler. Il tachait de rester poli, mais à chaque fois, cela devenait de plus en plus difficile. Ce qu'elle pouvait être encombrante. Elle était secrètement amoureuse de lui, il était si mystérieux, alors elle trouvait plusieurs prétextes plutôt ridicule pour pouvoir venir le voir. Elle espérait qu'il se rende compte de ce qu'elle ressentait pour lui, mais elle commençait à être plutôt désespéré. Elle devait tenter le tout pour le tout. Quand il ouvrit la porte, sans un bonjour, elle le félicita. Elle avait si peur de le perdre, qu'il meurt comme les autres.

-Monsieur Emmerich, j'ai entendu dire que vous alliez devenir professeur, quel courage d'aller dans cette école si dangereuse.

-C'est gentil à vous.

Il avait à peine terminé de parler qu'il commença à refermer la porte, elle mit sa main pour bloquer son mouvement & fit un mouvement pour rentrer à l'intérieur. Elle devait le faire, elle devait lui parler, lui dire ce qu'elle ressentait vraiment. Voilà, elle devait le faire avant qu'il ne disparaisse dans une école, endroit où elle ne pourrait plus avoir de nouvelle de lui, foncer. Il continuait de lui bloquer l'accès. Dans le cadre de la porte cela pouvait être romantique, non? Elle l'embrassa. Il la repoussa, ce n'était pas son genre de femme & si elle l'avait été, il ne l'aurait pas aimé de toute manière, si naïve, si idiote qui croyait encore à un monde plus beau, un monde qui pourrait être sauvé par l'amour, ridicule. Il lui dit franchement qu'il n'était pas intéressé & de ne plus revenir à sa porte. Il lui referma la porte au nez. Il l'imaginait bien l'autre côté de la porte en train de pleurnicher, elle pouvait se compter chanceuse d'être encore en vie. Si elle osait revenir cogner, il se promettait de la tuer, une morte lente & douloureuse, pendant qu'elle se faisait violer, pourquoi pas? Non, elle y prendrait trop plaisir, donc seulement une mort lente & douloureuse. Il soupira, il devait se changer les idées. Il n'avait qu'à aller prendre une marche. Il avait entendu dire qu'il y avait des vampires qui le soir venait. Cela rendrait le tout un peu plus intéressant qu'avoir à se défendre.

-Sigmund, je vais aller prendre une marche, tu viens?

Le fléreur se leva & vint se frotter sur les jambes de son maître. Il prit cette action pour un oui. Il ramassa son veston, s'assura que ses cigarettes & sa baguette y était. Il se le mit sur le dos & sortie à l'extérieur, prenant bien soin d'activer les différents pièges de cachés pour empêcher les intrus de pénétrer l'endroit. Il avait toujours peur qu'on découvre certains objets qu'il possédait, au point d'être paranoïaque. C'était bien là son seul défaut. Il marcha & se décida d'aller dans un parc près de chez lui. S'il n'y avait pas de vampire, au moins, à cette heure-là, il serait tranquille. Sans porter attention où il allait, il marchait par-ci par-là dans le parc, sans croiser la moindre personne. Il n'avait que lui & Sigmund. Il s'alluma sa cigarette & la fumait doucement pour se détendre.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katrina Cokukaine

Est-ce que le rouge me va bien ?
avatar

Nombre de messages : 219

Feuille de personnage
Année/Métier: 19 ans
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'   Dim 12 Juil - 4:13

Oh oui, elle sentait cette délicieuse odeur et elle le voulait. Reste qu’elle avait déjà but et naturellement, sa soif est comblée. Mais ça ne pouvait pas faire du mal tuer quelqu’un pour le plaisir ? Et s’il était mignon, elle pourrait toujours s’amuser avec un peu avant de lui enlever la vie. Rien que pour le fun. Pensa-t-elle alors qu’elle croisa ses jambes dans le noir. Ses yeux examinaient l’endroit, cherchant son étranger bien sûr. Hélas, elle avait un bon odorat, mais pas un très belle vue dans le noir, comme n’importe quel humain, ou monstre pour elle. C’est alors qu’elle aperçut une silhouette au loin, sous un lampadaire. Il n’était pas trop loin, elle n’avait que quelques dizaines de mètres à franchir et elle serait devant lui. Katrina décroisa ses jambes tandis qu’elle se releva sur ses deux pieds. Elle enleva son manteau de cuir pour laisser paraître une belle camisole noir moulante avec un petit décolleté qui laissait voir un peu de sa poitrine. Si ça ne l’excitait pas, son regard allait surement faire l’effet. Alors qu’elle s’approchait très lentement de sa proie, elle vit une petite silhouette circuler à l’entour de l’étranger. Elle ou Il avait un animal ? Ou était-ce un enfant qui avait décidé de le suivre. La personne était vraiment idiote comme parent s’elle amenait sa fille ou son fil dans le parc à une telle heure. Elle n’avait pas lu les journaux ou quoi ? Les moldus pouvaient vraiment être idiot à des moments, c’était épouvantable comment la naïveté était présente dans cette société de mongol. Affichant un petit sourire narcisse à cette pensée, elle n’aperçut pas la distance qui lui restait à franchir, quelques mètres. Est-ce qu’il allait la reconnaître comme étant un vampire et va essayer de s’échapper? Ou allait-il simplement se laisser séduire puis tuer? Reste qu’il allait mourir d’une façon ou de l’autre, qu’importe la situation qui la fait face.

Et voilà, elle y était. Proche de sa prochaine victime comme n’importe qu’elle autre personne. Ce n’était pas une femme, mais bien un homme et puis ce n’était pas un enfant, mais un animal. Elle n’était quand même pas si nouille quand elle avait deviné une bête à poil avant l’idée que c’était un l’enfant. C’était un gars à l’allure supérieur. Du genre, le dos droit, la tête haute et l’habille super gros parfait. Elle en a tombé sur un riche, peut-être qu’il traînait de l’argent avec lui qu’elle pourrait voler lorsqu’elle l’aurait décapité en mille force pour le plaisir. Son sourire s’agrandit à cette pensée, elle avait tellement hâte. Et lui, est-ce qu’il savait ce qui l’attendait ? Surement s’il était venu ici la nuit avec un simple animal pour le protéger. Pfft, même les sorciers sont devenus de simple morront. Est-ce qu’il ne restait qu’elle et peut-être quelques mangemorts de briant dans l’univers.


« Belle nuit pour une petite marche, vous ne trouvez pas ? »

Commença-t-elle de sa petite voix cristalline. Elle c’était penchée vers l’avant, approchant son visage de celle de l’étranger. Il était plus tôt mignon, si on aimait les genres de gars mystérieux qui se pensent le meilleur. Ah les hommes… Elle se reposa sur ses talons, se dégageant de son visage. Bizarrement, il avait l’air du genre de gars qui n’apprécie pas qu’on dérange son espace vitale. Reste qu’elle avait le gout et elle ferait tout ce qu’elle voudra faire tant et aussi longtemps qu’elle le pouvait, même si ça risquait de tomber sur les nerfs des autres. Son regard se retourna sur le petit félin qui était aux pieds de l’homme. Un fléreur ? Il n’était pas le type d’espèce surprotecteur ses animaux quand ils s’attachaient à un sorcier ? Quand même, elle pourrait toujours le tuer avec un coup de baquette si jamais il viendrait à s’intervenir entre elle et sa proie. Ça façon de se débarrassé des obstacles qui pourrait nuire à ses plants. Lentement, tout en gardant la tête penché vers le côté, son regard se retourna sur lui, ne se gênant pas à montrer ses belles canines pointus, près pour l’action. Gare à lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret.forumotion.net/forum.htm
Mstislav Piotr Emmerich

Mysterious Potions Expert
avatar

Nombre de messages : 159
Humeur : Je suis rouillé --'

Feuille de personnage
Année/Métier: 23 ans/Professeur de potions
Animal domestique: Sigmund, son fléreur
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'   Lun 13 Juil - 11:47

Mstislav Piotr fumait sa cigarette tranquillement tandis qu'il marchait. Il se demandait si cette odeur pouvait camoufler l'odeur du sang. Il savait que les vampires pouvaient sentir, entendre?, le sang couler dans les veines des gens quand ils étaient proches. Il espérait que non, ce serait dommage qu'il ne rencontre pas de vampire à cause d'une vulgaire cigarette. Quoi qu'entre choisir ses cigarettes & rencontrer un vampire, il prendrait la première option. Après tout, cela lui laissait toujours des chances pour rencontrer un loup-garou, un vague sourire s'afficha sur ses lèvres tandis que Sigmund commençait à s'agiter. Il y avait une présence proche & c'était quelqu'un de potentiellement dangereux avec l'attitude de son cher fléreur. Un vampire, il en était certain, cela ne pouvait être que cette créature. Sinon, Sigmund n'aurait jamais agis de cette manière, il devait lui-même se sentir à danger. Ms' n'était pas inquiet pour deux sous, il avait pensé à tout. Il avait un pieux de cacher dans son veston, au cas où & quelques artefacts de magie noire caché ici & là sur lui. Il trouverait dommage d'avoir à utiliser une ou l'autre de ces manières, tuer cette pauvre créature sans défense, sans défense, enfin, mis à part ses crocs. De plus, il avait entendu aussi qu'ils avaient un charme irrésistible, cela restait à voir. Il n'avait pas encore eu la chance d'en voir un de ses propres yeux. C'était la soirée idéale pour cela. Il s'arrêta pour ramasser Sigmund & le rassura, le fléreur se calma & marcha doucement au côté de son maître. Ms' savait que s'il était pour lui arriver quelques choses, il attaquerait. Il était peut-être petit, mais il en avait dedans & ça personne n'en douterait pour une si mignonne créature. Il approchait, même lui arrivait à sentir cette présence proche dans la noirceur de la nuit. Cette marche n'aura pas été en vain. Peut-être que leur charme commençait ainsi? Avant qu'on ne soit proche, on se sent attiré vers eux ou peut-être était-ce lui. Il voulait rencontrer, alors il jetait directement sous le croc. « Belle nuit pour une petite marche, vous ne trouvez pas ? » La créature était devant lui, il lui donnait qu'elle était plutôt séduisante. Elle s'approcha de lui, un peu trop, il n'avait pas envie d'avoir une belle paire de canine lui pénétrer ses chairs. Sigmund commençait à s'énerver, quand la vampire s'éloigna, Ms' murmura quelque chose à celui-ci & il se coucha au pied de son maître sans lâcher la jeune fille des yeux.

-Je crois que pour toi, c'est surtout une belle nuit pour boire du sang.

Il l'avait dit avec un calme étonnant. Il allait maintenant savoir si cette jeune vampire était facilement déstabilisé. Elle ne devait pas s'attendre à ce que l'on la reconnaisse. Il l'observa, elle devait avoir été mordu quand elle était encore à l'école, elle semblait si jeune. Le vampire qui l'avait mordu devait être pathétique pour s'affronter à des jeunes filles ou bien c'était ce qui l'attirait. Elle lui montra ses canines, il ne réagit pas vraiment. Il n'avait pas de quoi s'inquiéter, pas encore. Le danger n'était pas assez grand. Il décida de se sortir une autre cigarette qu'il porte à ses lèvres. Ses gestes étaient lents, presque gracieux. Une fois sa cigarette allumée & une bouffée pris, il ajouta.

-Tu dois sûrement connaître le sortilège qui fait une lumière aussi vive que le soleil?

Il n'en dit pas plus, ce n'était pas utile, elle allait deviner ses intentions, si elle tenait à attaquer, il allait devoir attaquer. Il rangea sa baguette en prenant soin qu'on puisse voir le pieux caché dans son veston. Il ne voyait pas l'utilité de lui parler des objets de magie noire qu'il possédait. Il avait de quoi faire une menace suffisamment longtemps, enfin c'est ce qu'il croyait, mais un vampire souhaitant du sang pouvait être têtu.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katrina Cokukaine

Est-ce que le rouge me va bien ?
avatar

Nombre de messages : 219

Feuille de personnage
Année/Métier: 19 ans
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'   Mar 4 Aoû - 15:52

Ses yeux se retournèrent encore une fois sur la petite bestiole et qui se coucha au près de son maître. Si elle le pouvait, elle l’aurait déjà vidé en un coup tellement que sa présence l’écœurait. « Je crois que pour toi, c'est surtout une belle nuit pour boire du sang.» Elle lâcha un fou rire à ce commentaire, il se prenait pour qui ce gars là ? Oui, c’était une belle nuit, mais elle n’était pas devant lui pour le vider de ce délicieux liquide qui coulait dans ses veines et artères, mais plutôt pour s’amuser avec lui un peu. Ah qu’il était si idiot ! Cependant, ce qui la dérangeait vraiment était le fait qu’il était SI calme. Habituellement, ses victimes paniquent quand ils la voient, pourtant, lui, il ne cherche pas du tout à s’enfuir. Étrange quand même pour un sorcier. Surement qu’il s’attendait à la rencontrer, vue qu’il se trouvait ici si tard. Ou bien, il aimait ça le danger ou bien il était assez innocent pour prendre une marche avec un fléreur juste pour dégourdir les jambes. Elle opta pour le premier choix vue qu’il ne semblait pas réagir au moment où elle avait montré ses canines. Il était beaucoup trop calme à son gout. C’est alors qu’il sorti de sa poche une cigarette très très très lentement, la porta à ses lèvres et l’alluma. Et bien, un fumeur ? C’était rare pour des sorciers d’être accro à ce genre de chose, peut-être il est un sang mêlé ou un sang de bourbe ? « Tu dois sûrement connaître le sortilège qui fait une lumière aussi vive que le soleil? » Elle ne broncha pas, se rappelant à ce moment l’affrontassions qu’elle avait eu avec une petit gamine à Poudlard. Cette sensation était sculptée dans ses souvenirs. Elle se rappelle toujours de la sensation que procurait sa peau brûler son ce sors, c’était aussi pire que de sortir au soleil durant une journée où il faisait 30 degré Celsius. Un frisson parcourra son corps alors qu’elle aperçut la baguette… Et bien, elle devra faire attention avec cet homme et surtout s’assurer qu’il n’utilise pas cet objet contre elle. Reprenant le contrôle, elle fit un pas ver l’avant, s’approchant beaucoup de trop l’étranger et déposa sur son épaule un bras et plaça sa main sur sa joue. Elle le regarda droit dans les yeux avant d’ajouter ;

« Oui, je connais très bien ce sors et malheureusement, il ne semble pas marcher sur moi. Pauvre petit. Mais, ne t’inquiète pas, je n’ai plus faim, même si tu semble être très très très très très délicieux, je vais passer. »

Son doigt se promena, tandis qu’elle parlait, sur les contours des traits du jeune homme jusqu’à ce qu’elle descend le long de son torse et juste avant de s’approcher de son sexe, elle remonta encore le long de son corps avant de se positionner sur son visage. Elle voulait le provoquer, qu’il soit le premier qui attaque, elle sera prête, qu’importe ! Katrina avait menti, oui, le sors lui faisait de l’effet, mais elle ne voulait pas qu’il le sache, pour qu’il puisse abandonner avant même d’essayer. Car croyez le ou non, c'est affreusement douloureux la lumière du soleil, alors quand quelqu'un décide de le reproduire avec ce fameux sors, c'est peut-être un des seules moyens de torture qui est capable de la faire crier.

« Est-ce que tu es célibataire mon beau ? J’aime bien les hommes mystérieux et bien bâti comme toi ! »

Dit–elle en approchant son visage de celle de l’étranger, peut-être d'un peu trop…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret.forumotion.net/forum.htm
Mstislav Piotr Emmerich

Mysterious Potions Expert
avatar

Nombre de messages : 159
Humeur : Je suis rouillé --'

Feuille de personnage
Année/Métier: 23 ans/Professeur de potions
Animal domestique: Sigmund, son fléreur
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'   Lun 4 Jan - 23:36

Il observa la jeune fille qui semblait beaucoup trop jeune pour être déjà morte. Elle avait un charme qu'il ne pouvait nier, c'était une attraction naturelle qu'il avait envers cette créature. Il avait l'impression de tout remarquer chez elle; son regard, sa manière de se déplacer, la manière dont ses cheveux tombaient sur son visage, ses lèvres rouges, son cou... Il se ressaisit. Ce n'était pas son genre de se mettre à détailler une femme de cette manière, il garda son visage neutre, il ne voulait surtout pas qu'on voit son trouble, il se devait de rester calme comme il l'avait été jusqu'à présent, c'est ce qui importait. Dès qu'on voyait la faiblesse de quelqu'un, il était facile d'éliminer cette personne et il n'avait pas l'intention de mourir ce soir, il avait un présentiment que quelque chose d'intéressant, du moins quelque chose qui le distrairait de son quotidien, était pour lui arriver. Il se demandait quelle sensation cela faisait d'être vampire, d'avoir ce charme sur tous les autres. Quoi qu'il finirait par être tout un meurtrier puisqu'il ne lui fallait pas grand-chose pour que quelque chose l'énerve. Il laissa la vampire s'approcher de lui, il n'était pas inquiet, il se laissa faire, il savait qu'il devrait s'énerver, du moins avoir une réaction, mais il l'avait cherché, il voulait voir un vampire, savoir si toutes ses rumeurs banales étaient vraies. Cela répondait à sa question. «Oui, je connais très ce sort et malheureusement, il ne semble pas marcher sur moi. Pauvre petit. Mais, ne t'inquiète pas, je n'ai plus faim, même si tu sembles être très très très très très très délicieux, je vais passer.» Quelque chose lui disait qu'il était mieux de ne pas faire confiance à une vampire qui lui dit qu'elle n'a pas faim, particulièrement avec la manière dont la manière qu'elle avait dit qu'il semblait délicieux, devait-il le prendre comme un compliment? Il le prit comme tel.

-Dîtes-vous cela à toutes vos proies?

Il laissa le doigt de la jeune fille tracé les traits de son visage, puis descendre tranquillement sur son torse, puis remonter, sa main glaciale retourna sur son visage doucement. Malgré l'effet que la vampire lui faisait, il ne baissa pas sa garde, il était imprudent, et probablement complètement fou, mais il n'était pas rendu à un point où il laissait sa mort sur un plateau d'argent à la première créature mythique qui l'approche. Cet être, était-il plus proche de l'homme ou de la bête? Il aurait été incapable de répondre, il ignorait si une fois mort, les vampires oubliaient leur anciens sentiments humains, leur faiblesses, ce qui les rendaient vulnérable. Il observa la jeune fille qui était beaucoup trop près si on considérait qu'elle n'était qu'une buveuse de sang, mais il n'arrivait pas à se décider à la repousser, il la laissa donc faire. Il ne voulait pas la blesser, il attaquerait seulement si elle ne lui laissait pas le choix, mais il serait dommage de tuer cette immortelle splendeur, cet animal de nuit qui devait fuir la lumière... fuir la lumière... Elle lui avait dit que le sortilège pour récréer la luminosité du soleil n'avait aucun effet sur elle, était-ce possible ou n'était-ce qu'une ruse? Et si, le sort ne fonctionnait sur aucun vampire et que ce n'était une invention par l'un d'eux pour que les sorciers se sentent en sécurité? Il n'osa pas faire le test, de peur qu'il fait effet. La voix mélodieuse de la vampire le sortie de ses pensées. «Est-ce que tu es célibataire mon beau? J'aime bien les hommes mystérieux et bien bâti comme toi!» On pouvait pas dire qu'elle y allait par quatre chemins celle-là, elle allait droit au but en disant ce qu'elle pensait. Cela faisait changement de ses imbéciles qui tournent toujours autour du pot, comme cela pouvait être agaçant à la longue. Elle approcha encore son visage de celui de Ms', il savait que s'il n'était pas prudent, il avait de forte chance que des crocs apparaissent et qu'il voit la chaire de son cou transpercer.

-Qu'en pensez-vous? Ai-je l'air d'un homme célibataire ou en couple?

Il prit une bouffée de sa cigarette, qu'il avait complètement oubliée pendant un moment, puis la laissa doucement tomber au sol, pendant qu'il faisait aller la boucane vers le haut pour ne pas en mettre au visage de sa compagne. Puis, il leva sa main et la laissa doucement glisser sur la joue de la vampire, sa peau glaciale, mais pourtant si douce. Il savait qu'il prenait un risque, il avait une créature meurtrière face à lui et leur plus grande arme était leur charme et il avait l'impression qu'il venait de tomber dans le panneau quoi qu'en le sachant, celui lui laissait une chance face à son adversaire.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katrina Cokukaine

Est-ce que le rouge me va bien ?
avatar

Nombre de messages : 219

Feuille de personnage
Année/Métier: 19 ans
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'   Mar 21 Déc - 10:22

Elle planta sans tarder ses yeux verts-brun dans ceux de l’étranger, scrutant la noirceur de ses pupilles. Il n’y avait pas la moindre lueur de joie de vivre, pas la moindre petite étoile de bonheur profonde. Ça expliquait tout ! Il était venu ici, tard le soir pour se suicider, et surement il pensait qu’une jeune femme comme elle pouvait lui épargner le travail. Ah, mais quel idiot! Comme si elle exaucé le vœu tous les êtres ça terre, un veut devenir vampire, elle l’a fait, l’autre veut un vampire dans son clan, elle l’a fait. Là, lui il veut se faire mordre et vider de son sang par elle, car monsieur est tanné de la vie. Il est lâche ce bonhomme et très idiot s’il croyait qu’une femme de son prestige va lui offrir un tel cadeau. Au que non, elle n’est pas la fée marraine qui offre et donne tout à tout le monde…

Non, à la place, elle va lui redonner gout à la vie, elle va lui montrer c’est quoi le plaisir. Si c’était elle, elle le mordrait pour qu’il se transforme en vampire, pour qu’il puisse ne jamais mourir, qu’il soit obligé de vivre éternellement, sans devenir vieux et tout ratatiner comme les autres. Oui, elle pleurnichait sur son sort au début de sa nouvelle vie, mais là, elle a réalisé combien cette transformation est un cadeau qu’elle veut le partager avec tout le monde. Pas avec la terre entière, seulement avec quelques privilégiés. Quand même, elle, partager avec tous les individus sur la planète, ça lui demande extrêmement beaucoup d’énergie partager avec une personne, elle n’imagine pas avec quelques milliards. Peut-être que l’idée de partager son don avec plusieurs personnes n’était pas trop rationnelle. Mais, si elle transformait ce sorcier en vampire, elle pourrait l’avoir pour toute l’éternité, peut-être même le garder comme un genre d’animal de compagnie. Sadique, maso. ? Non, jamais de la vie, peut-être un petit peu. Qu’importe, il faudrait qu’elle connaisse un petit peu plus sur cet étranger avant de penser à le transformer, car peut-être elle se trompait, peut-être il était ignorant et était ici pour prendre une petite marche avec sa bête sans tête.

Son regard descendit pour se poser sur sa bouche qui prenait une bouffée de cigarette. Par la suite, il souffla vers le ciel la boucane avant de lancer la cigarette sur le sol. Ses yeux suivirent chaque qu’un de ses mouvements, comme si elle l’observait pour décrypter ses intentions.

C’est à ce moment qu’elle sentit une vague de chaleur se propager sur sa joue, elle ne put retenir une petite exclamation. Elle était rendue tellement habituée d’avoir la peau glaciale qu'importe la température, elle ne ressentait jamais les changements de température et c’était rare qu’un être avec le sang chaud ne lui touchait et beaucoup moins un être humain. Elle ferma les yeux pour profiter de ce moment tandis que sa main se plaça derrière la nuque de sa proie dans ses cheveux. Spontanément, elle ouvrit les yeux pour placer son regard sur les lèvres de son vis-à-vis, elle prit un moment avant d’enfin répondre avec une voix aussi séduisante que tant tôt :

« Tu es célibataire et à moi pour toute la soirée. »

Les derniers mots devinrent un murmure tandis qu’elle s’approcha dangereusement de ses lèvres. Elle plaqua les siennes doucement, savourant la chaleur qui se répandait sur son visage brunâtre. Sa main descendit de la nuque pour se positionner sur sa gorge et l’autre ne bougea pas d’un poil. Elle voulait que ce moment dure une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret.forumotion.net/forum.htm
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ Septembre ] Nouvelle renconte joyeuse ??? | Pv Ms'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Époque :: 
Londres & les environs
 :: 
Londres
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit