AccueilAccueil  PortailPortail  SiteSite  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♠ Andrew C. Peverell ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew C. Peverell

Septième année
avatar

Nombre de messages : 5

Feuille de personnage
Année/Métier:
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: ♠ Andrew C. Peverell ♠   Lun 20 Juil - 3:35


    Andrew C. Peverell



    Nom: Peverell

    Prénom: Andrew Camus

    Âge: 17 ans

    Clan: Etudiant en septieme annee

    Sexe: Masculin

    Sang: Sang mele issu d une lignee de Sang Pur

    Statut social: Modeste, mais heritier d'une immense fortune

    Baguette: 17 centimetres et demi, bois de rose et ventricule de dragon, baguette souple, peu offensive mais ideale pour les Metamorphoses.

    Cours:

      Metamorphose
      Enchantements
      Potions
      Defense contres les Forces du Mal
      Astronomie
      Etudes des runes


    Moyenne des notes:


      Metamorphose : O
      Enchantements : E
      Potions: A
      Defense contres les Forces du Mal : A
      Astronomie : E
      Etudes des runes: A


    Signe particulier: Un long tatouage, juste une ligne noire de l'echine au coccyx, suivant la colonne vertebrale, plus trois clous et un anneau a l'oreille, Maladroit, Tremblements convulsifs, Timidité maladive, mais surtout Occlumens (si accord administratif)


    Aspect physique:

    Andrew est légèrement plus petit que la moyenne, mais son corps est si maigre qu’il le rapetisse encore. Des bras frêles, des épaules fuyantes et un torse étroit, Andrew n’est pas très imposant. Sa peau est pâle , presque blanche, on peu quasiment suivre le parcours de ses veines avec le doigt, et au lieu de rougir lorsqu’il est gêné, il pâlit davantage. Il porte sa tête sur un cou long et gracile, mais qu’il rentre entre ses épaules. Le dos voûté, il ne se tient pas droit et paraît plus renfrogné que ce qu’il n’est réellement.

    Pourtant, son visage n’est pas laid. Malgré son teint cadavérique et ses cernes violacées, ses yeux ambrés brillent d’une angoisse rarement éteinte, ses lèvres sont légèrement rosées mais semblent rouges par rapport à ses joues sans couleur. Il a les pommettes creuses et les sourcils plutôt hauts, fixé dans un ait d’étonnement immuable. Un anneau et trois clous étincèlent sur son oreille gauche et des mèches de cheveux encadrent son front et ses tempes. Ses cheveux, auparavant clairs quand il était petit, se sont assombris en grandissant, métaphore physique et réel de son développement intérieur, du noir qui coule dans son cœur.

    Maintenant, ses cheveux sont d’une belle couleur de chocolat noir, mais il aurait les préférait les avoir noirs tout court. Sa coiffure est assez étrange et on aurait envie de lui demander l’adresse de son coiffeur juste pour savoir ou ne pas aller. Au final, on serait peu surpris d’apprendre qu’il se les coupe lui-même, sans miroir et avec de vieux ciseaux. Des mèches à la fois longues et courtes lui tombent en désordre devant les yeux et sur la nuque. Il a des épis au sommet du crâne n’ayant pas vraiment l’habitude de se coiffer, pas avec un peigne en tout cas, juste un mouvement rapide et négligé de doigts.
    Et pour continuer dans les détails, Andrew a des mains de fille pour lesquelles il pourrait complexer s’il n’avait pas d’autres problèmes plus importants. Il a de petites paumes et des doigts longs et fins. De plus, sa colonne vertébrale, ligne osseuse sur son dos, est mise en évidence par un étrange tatouage, une simple courbe d’encre noire allant de son échine jusqu’à son coccyx. De plus, sa peau est striée de marques rouges, bleues, violettes ou même verdâtres, ecchymoses dues à beaucoup de facteurs différents.

    Au niveau vestimentaire, il apprécie la robe de sorcier noire et simple qui lui permet de ne pas se creuser la tête pour trouver comment s’habiller le matin. Sinon, il met des jeans sombres et des tee shirts à manches longues de couleur unie blanc, gris ou noir. Cependant, il préfère ces derniers car il a tendance à se tâcher facilement.


    Caractère:

    L’apparence d’Andrew dévoile bien des aspects de sa personnalité. A le voir, marginalisé et seul dans son coin, il laisse surtout chez ses rares interlocuteurs un étrange gout d’amertume, de nonchalance et de neutralité, un rien frustrante. En effet, il est vrai qu’il n’aime pas prendre partis et encore moins se mêler à des groupes ou des conflits ouverts. Andrew aime sa solitude car il n’aime pas les gens. Il n’a confiance en rien ni en personne. Traumatisé par les nombreuses trahisons dont il a souffert durant toute son enfance, il se méfie du moindre éclaircissement qui intervient parfois dans sa vie, et se l’interdit souvent. Masochiste sur les bords, Andrew se fait souffrir en s’interdisant tout bonheur.

    Il est maintenant un être renfermé et sert de souffre douleur quasiment officiel à qui se trouve en trop plein d’énergie. Et il ne dit jamais rien, se laisse marcher sur les pieds au moindre caprice d’un élève de sa maison. L’âme torturée, il est persuadé que viendra le jour où il pourra enfin voir le reflet de sa douleur dans les yeux de ceux qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Il ne se sent pas capable d’être lui-même l’auteur de cette vengeance, et à dire vrai, l’adolescence a plus ou moins réussi à consommer ses derniers espoirs de salut et il se contente dorénavant de rester en retrait, figure presqu’emblématique de Poudlard, de celle à laquelle on est habitué à cause de leur omniprésence dans les couloirs du château.

    Elève parmi les élèves, Andrew s’enferme dans son travail à la recherche d’u prétexte pour son envie de calme et de retrait. Cependant, son acharnement ne porte pas de fruit, et s’il se maintient dans une moyenne autour d’Acceptable, son mutisme et sa discrétion pendant les cours font que ses professeurs le remarquent à peine, sauf dans les classes de Vol, de Potions et de Botanique qui nécessitent l’usage de ses dix doigts. Quand tel est le cas, Andrew se montre d’une telle maladresse que tout ce qui passe entre ses mains se brisent, ce qui lui vaut moqueries et retenues. En effet, à cause de l’anxiété permanente dans laquelle il vit, ainsi que sa faculté à s’affoler rapidement et sa paranoïa compréhensible, Andrew a tendance à beaucoup trembler, mouvement convulsif et répétitif qui ne le quitte quasiment jamais. Alors forcément, quand on commence à lui demander certaines actions de précision, il est incapable de les effectuer correctement, et les sanctions tombent. Il s’en acquitte alors sans rien dire, méticuleux dans sa maladresse imprégnée de malchance.

    Bien qu’il ne se montre pas aussi violent et mesquin que le Serpentard de base, Andrew est brisé, cruel quand l’occasion se présente. Il n’est pas un battant, mais il adore voir une autre victime qui lui se faire tabasser par ses bourreaux quotidiens



    Histoire:

    Dans la famille illustre des Peverell, on sait tous ce qu'il est advenu du premier et du troisième frère. Quant au cadet, mort par amour pour sa fiancée qui ne lui avait laissé qu'un fils, il partit s'installer dans le Nord de l'Ecosse pour y mourir. Les générations passèrent les unes après les autres jusqu'à ce que vienne au monde Anthony Peverell. Incapable de supporter les minauderies de l'aristocratie du monde sorcier des Sangs Purs, rebelle dans l'âme, il s'enfuit aux Etats-Unis, vivre avec la belle Moldue, Juliet Gardner, dont il était tombé éperdument amoureux et dont son père ne voulait pas entendre parler. Haïssant tout ce qui faisait de lui un sorcier, Anthony renia la magie et brisa sa baguette pour vivre dans la communauté des Moldus au côté de son épouse qui ignorait absolument tout de sa véritable nature. Ils se marièrent, et le 21 décembre 29..., dans un hôpital chic de Manhattan naquit Andrew Camus Peverell.
    Durant cinq années, ce ne fut que bonheur et joix douce d'une petite famille américaine et apparement sans histoires. Tous vivait dans une maisonnette des balieux huppées et Andrew allait, comme tous les enfants de son âge, à la maternelle de son quartier. Il s'y faisait des amis, riait, jouait, était heureux. Mais c'était sans compter le sang puissant en pouvoir qui coulait dans son corps.

    Tous s'écroula le jour où la mascotte de sa classe, un rongeur quelconque, mordit cruellement Andrew au doigt. Le sang coula. Le sang des Peverell. Le pouvoir immense de ses origines qui ruisselaient dans ses veines se mêla à sa colère, sa surprise et surtout sa douleur et la malheureuse bestiole explosa. Comme ça, d'un coup, devant trente quatre gamins et une maîtresse médusés. Les journaux locaux s'amusèrent beaucoup de l'incident, mais pas les parents des camarades d'Andrew dont quelques uns portèrent même plaintes, mais qui souhaitaient tous voir le coupable, Peverell, dans une autre classe que celle de leur enfant. Parents convoqués, dommage et intérêt imposés, scandale, humiliation populaire, tout s'enchaîna très vite, et Mr et Mrs Peverell furent contraints de déménager.

    Et ce n'était que le début. La malchance s'abbatit sur cette famille autrefois heureuse, Andrew allant d'exclusion en exclusion, il se renferma de plus en plus sur lui même et l'obscurité finit par atteindre son coeur et s'ensuivit un désespoir profond. Sa mère, folle d'amour pour son enfant auparavant souriant et enjoué, ne pouvait supporter l'idée de le voir se terrer dans son malheur, injurié à longueur de journée par des enfants qui connaissait sa réputation qui toujours le précédait. Elle ne comprenait rien à ce qu'il s'était passé et refusait violemment la possibilité d'avoir pu enfanter un monstre, qu'elle adorait de toute manière. et Anthony ne la confortait en rien dans cette idée. Il aurait aimé pouvoir la soutenir mais à partir du moment où son fils venait de lui rappeler à quel monde il appartenait réellement, tout amour pour lui s'était dissipé. Il lui en voulait égoïstement de l'avoir trahi, d'avoir gâché sa vie tranquille et le bonheur de son ménage. Malgré le gouffre noir et l'issue terrible qui se profilait devant eux, il n'arrivait pas à tout avouer à sa femme. Il n'avait simplement pas envie de donner un nouveau coup à sa chère épouse pour qui chaque jour était devenu une épreuve. Tout devint difficile. Juliet et Andrew ne parlaient plus, ne souriaient plus, Anthony devenait fou de douleur et de frustration et entrapina Juliet sur la même pente, qui elle, ne s'en releva pas.

    Le 20 septembre 29..., elle mourut dans un désespoir profond, persuadé que son fils qu'elle aimait tant était une créature innomable.

    Cette sinistre conclusion fut un terrible virage dans la vie du père et du fils. Anthony repartit en Ecosse et ils partirent s'enfermer dans une des nombreuses propriétés de la famille. Si l'existence d'Andrew avait été difficile, elle devint plus ignoble encore. Ivrogne, drogué et violent, Anthony ne voyait plus son fils que comme celui qui avait tué la femme pour qui il avait tout quitté, et il le lui faisait clairement ressentir. Rapidement, ses pensées déteignirent sur le jeune Andrew qui finit par y croire dur comme fer. Plus son père lui répétait que tout était de sa faute, plus cela lui apparaissait comme une évidence. Le noir l'envelopa alors entièrement et tout espoir s'en fut. Battu et persécuté, Andrew vécut six années comme un animal traqué. Le jeu était d'éviter l'homme sombre et aveugle à la pitié qui trainait d'un pas lourd dans les couloirs de cette grande baraque abandonné au désordre et à la crasse.

    Les coups pleuvaient sur sa tête et sa peau toute entière, et contre eux, Andrew ne pouvait rien. Cependant, il y eut un temps où il finit par remarquer que les injures ne l'atteignaient plus. Il les avait déjà toutes acceptées. Il les connaissait toutes. Il était d'accord avec toutes. Et alors, il comprit. Il y eut un déclic dans son esprit poisseux, et il se rendit compte alors que sa tête, son âme, son esprit, il n'avait qu'eux. Tout le reste ne lui appartenait pas. Ce qu'il devait préserver se trouver à l'intèrieur de lui. Et personne ne devait pouvoir y avoir accès. Il ne lui restait que cela, il n'avait que cela à protéger et qu'il puisse se vanter de garder pour lui même. Alors il commença à bâtir son mur. Le plus dur le plus imperméable possible. Durant ses longues heures d'insomnie, ses longues heures d'errance, il forgea avec un soin méticuleux, maladif, le seul rempart qui l’éloignerait de sa faiblesse misérable. Il voulait que personne, jamais ne puisse atteindre les recoins de son esprit. Il y avait certaines choses qu’il souhaitait garder secrètes. Certaines clés de son existence qu’il ne souhaitait livrer pour rien. Petit à petit, Andrew devint Occlumens sans même savoir de quoi il s’agissait véritablement. Qui essaierait de s’infiltrer dans son esprit se heurterait à une muraille faite de douleur et de violence, et personne ne pourrait y lire quoique ce fut. Ce petit pouvoir, cette gentille possession qu’il avait dorénavant pour lui seul ne lui permettait cependant pas d’échapper au climat de terreur que son père exerçait sur tout ce qui entrait de sa demeure. En soi, les choses ne changèrent pas énormément.

    Pourtant, il y eut un moment où Andrew reçut la lettre de Poudlard. Un éclat de Soleil dans une noirceur nuageuse. Anthony n’avait pas le choix. Il devait laisser son fils y allait. A Poudlard, Andrew espérait passer une année loin des brimades de son père. Il pensait que rien ne pourrait être pire que son chez lui. Il avait raison. L’atmosphère de Poudlard n’était pas pire. Elle était différente. De part sa nature sauvage, non-civilisée et complètement paniquée, Andrew devint à une vitesse particulièrement étonnante le punching ball de toutes les maisons et de toutes les années, ainsi que de la sienne. Son âme torturé restée torturée et brisée, la douleur persistait a suinter de son cœur et son envie de faire du mal aux autres grandissait en lui, bien qu'il fut d' une lâcheté écœurante. Et là encore, l’exclusion se fit petit à petit. Rejeté, moqué, il retrouva avec satisfaction sa solitude qui lui était chère.

    Et les années passèrent. Sans changements, qu’ils soient bons ou mauvais. Andrew devint ce genre de figure emblématique qui erre dans Poudlard, dont tout le monde connait le visage et qu’on apparente immédiatement une réputation. Andrew passa ses BUSES sans se faire remarquer et entra en septième année, en ayant alterner entre dix mois à Poudlard et deux mois chez son père, deux mois qui s’approchaient de lui dès Septembre comme une fatalité funeste.


Dernière édition par Andrew C. Peverell le Mar 21 Juil - 21:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew C. Peverell

Septième année
avatar

Nombre de messages : 5

Feuille de personnage
Année/Métier:
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: ♠ Andrew C. Peverell ♠   Lun 20 Juil - 3:35

    Mon arrivé à Poudlard :

    La gare etait pleine. Pleine de monde. Des gens. Des gens partout. Ils vivaient, respiraient, s'entassaient les uns sur les autres, riaient, se saluaient, c'etait une accumulation de sensations differentes, de vies sans rapport les unes avec les autres qui s'entrecroisaient sous l'immense plafond de verre de la gare de King cross. Andrew etait perdu. Ses yeux s'arrondirent lentement. Il sentait son coeur lui remontait le long de la gorge alors qu'une panique terrible battait sous ses cheveux. Il tremblait. Doucement, regulierement, et quelques gouttes de sueur suintaient le long de son dos.

    Etait il monté dans le train ? En étaient ils sortis apres cette journée de voyage ? Probablement, car il avait fini par se retrouver au milieu de cette masse grouillante d'eleves de premiere année. Tous s'agitaient joyeusement, dans un bruyant capharnaum, et lui, Petit Andrew, restait figé dans son silence. Cela faisait si longtemps maintenant qu'il n'avait pas parlé sans hurler ou pleurer qu'utiliser normalement ses cordes vocales lui parut soudain étonamment anormale. Alors, il se tut, et il pria intérieurement pour se faire oublier. Ce fut aisé. Dans l'excitation générale qui régnait parmi tous ces jeunes gens agés tout au plus de onze ans, personne ne faisait attention a ceux qui ne se mettaient pas d'eux memes en valeur, et lorsqu'un Professeur dont Andrew ignorait lle nom l'appela, ces camarades le remarquerent enfin avec une grande surprise, etonnés de l'aisance avec laquelle ce garcon avait su disparaitre et réeapparaitre, bien malgré lui cependant.

    Les jambres tremblantes, ce fut dans un état second qu'Andrew se hissa sur le haut tabouret et qu'on lui apposa le choixpeau sur le crane. Il sursauta nerveusement en entendant la petite voix nasillarde dans sa tete
    .

    Que veux tu...? Que veux tu, Peverell ? La meme chose que tes illustres ancetres ? Non... Non... Toi ce que tu veux, c'est la reconnaissance de tes pairs, n'est ce pas... ? Tu veux etre aimé, prouvé que tu n'es pas un moins que rien comme ce que tu entends depuis si longtemps déja, mmh ? Des preuves... Bien sur... Des preuves... Alors ce sera...

    Le Choixpeau cria l'un des quatre noms et Andrew frémit en allant s'asseoir sous les aplaudissements de sa nouvelle famille. Des preuves ? Lui ? Qu'avait il a prouver ? Rien. Qu'est ce que ce chapeau imaginait ? Qu'il pouvait mieux savoir que lui meme ce qu'il voulait ? Il s'arreta un instant et reflechit, ce qui lui parut etonnament difficile tant sa tete bourdonnait d'angoisse face a tant de nouveaux visages. Que voulait il ? Des plats de viandes et de légumes apparurent, mais il n'y fit pas attention. Il n'avait pas faim, comme a son habitude.
    Survivre, songea t il en se renfrognant sur lui meme.


    Comment avez-vous connu le forum? Par HP Interim

    Personnalité sur l'avatar: Monoleso >>> http://monoleso.deviantart.com/

    Code: Chaste&Religieux

    Autre(s): Tout d'abbord, je tiens a preciser que j'adore le design ! ♥
    Ensuite, je m'excuse d'avance pour mes fautes de frappe possible et mes oublies d'accents, car je suis actuellemet sur un clavier qwerty,et c'est avec lui que j'ai taper la moitie de ma fiche donc.... voila xD
    J'espere aussi que j'avais bien le droit de preciser dans quelle maison je soihaitais me faire repartir, auquel cas, je peux tres bien refaire ma fiche, il n'y a aucun problemes pour cela, il suffit juste de me le dire ^^"
    J'espere aussi que je pourrais avoir droit a mon donc (mais j'enverrai un mp, ce sera probablement plus simple ! )
    Ah oui, et pour finir ( Bientot XD ) J'aimerais savoir si quelqu'un pourrait me faire un avatar, j'enverrai l'image par mp.
    Voila, je crois que j'ai fini...
    Merci beaucoup d'avance ! ♪♫


Dernière édition par Andrew C. Peverell le Mar 21 Juil - 3:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léa Jedusor Jackins

I do belive there is a reason why we are who we are...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 808
Age : 24
Localisation : Devant mon Owdi!!
Emploi/loisirs : Gosseuse à templains / Gosser le monde
Humeur : Folle comme toujours^^

Feuille de personnage
Année/Métier: 11 ans (mars) 8 mois
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: ♠ Andrew C. Peverell ♠   Lun 20 Juil - 6:04

Mwerciiii pour le compliment sur le design que j'ai fait Wink et puis le vava, tant et aussi longtemps que les images sont de bonne qualités, je peux te faire un vava Wink Ou sinon Dradra aussi est très bonne en graphisme (et Marie Beaucabret )

Un autre petit quelque chose. Dra' va surement te le dire, mais non, tu n'as pas le droit de choisir ta maison ^^

Et puis, pour finir. BIENVENUEEEEE Sur le fofo des mongoles Wink

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

{ Fait par moi =) }
Topic
Autre compte : Naomie Bellevédaire & Katrina Cokukaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-halia.forumactif.org/index.htm
Jordanna C. Kimnie

Rêv3s t4 v!3 3n c0ul3ur, c'3st l3 s3cr3t du b0nh3ur;)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 26
Localisation : Dans mon monde rose bonbon là où rien ne tourne vraiment rond, le seul endroit où les barbapapas sont rois et où Barbie fait sa loi ;)
Emploi/loisirs : Chanteuse du lycée mais amoureuse avant tout ! (oui pis étudiante un peu quand même lol) / Chant - Rap - Ecriture - Danse
Humeur : happy =D une vraie pile éléctrique

Feuille de personnage
Année/Métier: 4ème année / 14 ans
Animal domestique: Un hiboux noir avec le bout des ailes blanc, nommé Gripix
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: ♠ Andrew C. Peverell ♠   Lun 20 Juil - 6:17

BIENVENUE parmi nous !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandragora Rytüel

Mourir ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 884
Localisation : Là...
Humeur : Telle une gazelle gambadant dans la savane =D

Feuille de personnage
Année/Métier: Vingt-quatre ans
Animal domestique: Diablenoir, son corbeau géant
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: ♠ Andrew C. Peverell ♠   Lun 20 Juil - 9:40

Bienvenue sur Nouvelle Époque Very Happy

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Par Dradra Very Happy Mon idole Razz
¤Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous...¤



// Topics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 23
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: ♠ Andrew C. Peverell ♠   Lun 20 Juil - 10:16

Bienvenuee sur le fo', amuse-toi bien avec nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Dradra Jedusor

Parselmouth & Death Eaters' Owner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2875
Age : 26
Localisation : Avec mon ordi à 2 écrans <3
Emploi/loisirs : Admin sadique, mais attachante/l'écriture <3 & la musique <3
Humeur : overdose de caféine, la vie va déjà un peu mieux

Feuille de personnage
Année/Métier: 21 ans/Médicomage
Animal domestique: Nagini, sa serpente; Cerdicus, Clemens & Casimirus, un runespoor; Edward MacGaller, le ministre de la magie et son inferius
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: &#9824; Andrew C. Peverell &#9824;   Lun 20 Juil - 11:07

[@Mandra' : haha t'es trop drôle <3]

Première chose, mais non la moindre bienvenue sur NÉ,

Ensuite, non tu ne peux pas choisir ta maison, je mords & je tape dans ce temps-là, mon genre serait de répartir dans une autre maison Rolling Eyes Il faudrait apporter les modifications (;

Le décès de ta mère, il faudrait que tu changes la date pour 29... & non 19... c'est pas tout à fait le même millénaire Rolling Eyes

Je voies que tu as bien pensé à expliquer comment la lignée des Peverell avait survécu, ça te permet de garder le nom, petit malin va CX

Pour ton avatar, vient faire une demande officielle ici & quelqu'un s'en occupera (;

Qwerty <3 Okay, tu utiles un clavier azerty généralement, alors tu n'aimes pas, mais bon... *sifflote*

En fait, le dernier commentaire que je voulais te passer, c'est tu es qui sur HP-I ?

~» Résumé: Pour être accepté, il va falloir retirer toutes les allusions à Serpentard, modifier la date du décès de ta mère & avoir un avatar (on se dépêchera à t'en faire un ^^)

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dradrahistoires.skyblog.com
Chris de Roran

Cessez d’être candide: La vérité ment autant que le mensonge
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 24
Localisation : Québec^^
Emploi/loisirs : Zombifié o0
Humeur : Heureuuuux =D

Feuille de personnage
Année/Métier: 22 ans, professeur d'études des runes
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: &#9824; Andrew C. Peverell &#9824;   Lun 20 Juil - 12:53

Bienvenue sur le forum ^^

Amuses-toi bien Wink

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


Now, it's time to live...



Mercii Dra', tu es super ^^

¤ Sujets en cours ¤

Chris de Roran



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew C. Peverell

Septième année
avatar

Nombre de messages : 5

Feuille de personnage
Année/Métier:
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: &#9824; Andrew C. Peverell &#9824;   Mar 21 Juil - 3:10

Merci a tous pour votre accueil ! ( Ho oui, Dradra a raison, vous avez tous l'air bien sympahtiques ♪ ! )

Alors, je crois que j'ai fait les modifications nécessaires... S'il manque certains details, c est que je ne les ai pas vus, et ce n est pas parce que j ai voulu passer entre les mailles du filet xD

Hum... qwerty ? Je n aime pas ca car je n ai pas l habitude...... mais apres demain, je suis chez moi OUF

Sur HP-I, je suis Calypso 317 (oui, j'ai vu ta reponse a mon annonce de professeur, mais j attendais surtout un poste de prof de Meta, et oui, d'accord ce n etait pas tres clair >< )

Je me depeche de faire la demande d'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dradra Jedusor

Parselmouth & Death Eaters' Owner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2875
Age : 26
Localisation : Avec mon ordi à 2 écrans <3
Emploi/loisirs : Admin sadique, mais attachante/l'écriture <3 & la musique <3
Humeur : overdose de caféine, la vie va déjà un peu mieux

Feuille de personnage
Année/Métier: 21 ans/Médicomage
Animal domestique: Nagini, sa serpente; Cerdicus, Clemens & Casimirus, un runespoor; Edward MacGaller, le ministre de la magie et son inferius
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: &#9824; Andrew C. Peverell &#9824;   Mar 21 Juil - 12:34

Je sais que j'ai raison, c'est mes membrichou adorés (Lé' tu me l'as mis en tête ¬¬' C'est tellement laid membrichou CX)

Il a un mini-truc que j'avais pas remarqué en lisant (& que j'ai vu en survolant Oo) c'est la date de mariage, c'est aussi écrit 19... [même si tu es accepté, je te demanderai de faire la modification (;]

J'avais fait une demande pour prof' de méta' aussi, non? *perdu*
Enfin, je suis contente de te voir tout de même ici Calychou (ton surnom, va falloir vivre avec mouahahahaha)

j'ai changé ton rang, je m'en vais te mettre dans un groupe à l'instant & je vais déplacer ta prés', mais je te demanderais de ne pas poster tant & aussi longtemps que tu n'auras pas mis un vava, je t'en ai fait un dans la partie graphisme (;

Alors, tu iras à Serpentard (j'ai fait de l'élimination dans ma tête CX) & ton directeur c'est le gentil Zombie (soit Chrisounet ou si tu préfères, Chris de Roran).

Bon séjour parmi nous (:

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dradrahistoires.skyblog.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: &#9824; Andrew C. Peverell &#9824;   

Revenir en haut Aller en bas
 

&#9824; Andrew C. Peverell &#9824;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Époque :: 
Tout ce que vous devez savoir
 :: 
Fiche de présentation
 :: 
Présentations acceptées
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit