AccueilAccueil  PortailPortail  SiteSite  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Janoa Kagoshi

Chaque colère cache une peur. Et chaque peur, une faiblesse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 25
Localisation : Entre Vénus et Jupiter, pourquoi?
Emploi/loisirs : Lycéenne/ babyfoot -écriture-lecture-naruto
Humeur : Excitée, saute sur place

Feuille de personnage
Année/Métier: 7ème année
Animal domestique: Baal, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Dim 28 Fév - 21:40

Identité




    » Nom, Prénom : Kagoshi Janoa Ataka... elle ne risque pas d'être russe ou américaine avec un nom pareille!
    » Âge : 17ans, même si elle en parait 2 de moins.
    » Sexe : Féminin
    » Métier : Etudiante à Poudlard pour sa dernière année
    » Origine : Japonaise... avouez que c'est une surprise, hein?!
    » Sang : Mêlée
    » Statut social : Et dire qu'il y a quatre générations, les Kagoshi roulaient sur l'or... Aujourd'hui, ils sont dans la pauvreté totale.
    » Lieu de naissance : Plymouth, la mer, les mouettes, les coquillages la plage... et le climat glacial
    » Lieu d'habitation : Londres, entre les moldus polluants et les moldus pollués l'ambiance est charmante.
    » Animal de compagnie : Janoa vit dans une véritable ménagerie. Sa mère a réussit l'exploit d'hébergé dans le même appartement cinq chats, trois boursouflets, une cage de chrysopes, sans compter un musard, cadeau d'un ami et un focifère dont il faut constamment renouveler le sort de mutisme. Pour sa part, Janoa se contente du hibou brun que lui avait acheté sa mère pour son entrée à Poudlard. Son petit frère, Kira, lui, a du se contenter d'un billiwig...
    » Composition de la baguette : assez banale : crin de licorne, charme, 32.6cm, rapide
    » Moyenne des notes : astronomie, potions, métamorphose, sortilèges, défense contre les forces du mal, soins aux créatures magiques, études de runes, arithmancie
    » Signe particulier : Une longue cicatrice partant de derrière l'épaule et s'estompant arrivé vers le coude. Généralement elle est caché par sa robe de sorcière mais elle ne montre aucun scrupule à la montrer, bien au contraire. En revanche, il est fortement déconseillé de lui demander ce qui s'est passé. C'est une histoire entre elle et son frère et ça ne regarde personne. Voilà la répons,e en plus polie, qu'elle vous donnerait.





Physique






    » Aspect général :
    Jolie? Jo' n'a absolument aucun avis sur la question. S'est-elle poser déjà poser la question un jour? Rien n'est moins sûr. Janoa ne fait certainement pas partie des gens qui se font remarquer. Certes, ses traits asiatiques la rende facilement identifiable et même reconnaissable. Mais elle se fond dans la foule sans être repéré. D'assez petite taille, un peu plus qu'un mètre 60, elle se fait rapidement oubliée et elle trouve cela assez pratique. Ses cheveux bien brun sont extrêmement fins, coupé en dégradé laissant une légère frange sur son front ce qui amincie son visage et fait ressortir deux petites billes sombre qui trônent au milieu de son visage. Ses yeux montrant tour à tour, amusement, malice, étonnement ou mépris ont toujours cet éclat de vivacité qui ne s'éteint jamais alors que son visage reste toujours doux et les traits de son visage délicat. Mince, elle semble presque fragile, et elle le sait. Elle est toujours souriante, presque jamais sérieuse sauf quand elle fait -parfois- ses devoirs ou, -plus souvent- quand elle se couche. Elle a l'habitude de se passer la main dans les cheveux pour les rejeté en arrières ou les entortille autour de son doigts. Le premier geste quand elle cherche ses mots, le deuxième quand elle s'amuse.

    » Style vestimentaire :
    Cela n'a aucun intérêt. Elle s'habille en fonction de ce qu'il y a dans sa valise ou son armoire. Il est très rare de la voir en -vrai-robe, comme il l'est encore moins de la voir habillé totalement en noir ou en survêtement. Déjà, elle porte généralement l'uniforme de l'école. Sinon, ce sont des tenues décontracté, tee-shirt et baggy ou toutes autres sortes de pantalon pourvu qu'elle soit à l'aise. Ses vêtements ont tellement d'importance que si vous lui présentiez deux de ses tee-shirts elle serait incapable de vous dire lequel elle avait enfilé la veille.

    » Première impression :
    Quand on croise Janoa, elle donne l'impression d'une fille vivante, joyeuse, pleine d'énergie. Ce genre d'image que l'on donnerait à un enfant, l'image de l'innocence, l'image d'un ange. Il émane d'elle beaucoup de joie de vivre et en même aucun de ses gestes n'est brusque. Elle ne touche pas, elle ne prend pas, elle effleure. C'est du moins l'image qu'elle donne. L'image d'une fille qu'elle aurait pu être. Son expression avenante lui attire peu d'inimitié au début. Elle parait être une fille simple, sans soucis, bonne camarade et sympathique au premier abord. C'est là tout le piège. Aller lui parler n'est pas le meilleur moyen de l'aborder car selon son humeur, soit elle vous enverra gentilement dans les fleurs - doux euphémisme - soit elle prendra avec vous une patience exagéré teinté d'une éxaspération particulièrement véxante.

    » Détails particuliers :
    Quand elle ne parait pas joyeuse, le visage de Janoa exprime un ennui profond.






    Caractère




    » Aspect général :
    Janoa est une personne très étrange, par certains aspects, elle semble une véritable énigme, par d'autre elle serait presque transparente. Très peu peuvent se vanter de connaitre Jo'. A part son frère, personne ne l'as vu traversé les épreuves qui furent les siennes au fur et à mesure des années. Beaucoup de son passé restent des zones d'ombre, et encore plus sa façon de voir les choses et de les appréhender. Aujourd'hui on ne la connait que comme une fille piquante, qui aime s'amuser par tous les moyens possibles et qu'il se doit d'évité, au cas où qu'on les prendrait pour des fous eux aussi. Car il n'existe pas de fille plus intolérante qu'elle. Bon, si, si on cherche bien, il y en a surement qui sont aussi irrécupérable sur ce terrain-là. Mais non contente de méprisé les moldus comme tous le monde sur cette terre, Janoa est aussi intolérante envers ce qu'elle appelle les nuls. Ce genre de gens qui passent leurs journées à discuté du temps qui fait, de ce qu'a dit truc, de ce que leur appris machin, des histoires de famille ou tous ce genre de racontars qui parcourent les couloirs très rapidement. Au lieu d'avoir 10% de Poudlard à mettre à la poubelle, t'en a 80%, c'est plus la même donne bizarrement... Elle ne s'intéresse pas aux autres si ce n'est que pour se servir d'eux, mais très franchement elle n'a pas de temps à perdre avec des nuls. Jo' étonne aussi, parfois ses réactions sont prévisibles, mais comme pour embêter le monde dès que la personne pense savoir comment elle fonctionne, Jo' a une réaction totalement inverse. La jeune asiatique a un humour assez saignant et sort des blagues tout-à-fait hors de propos, souvent blessante, envers ses camarades, envers les moldus, les "Sang-de-Bourbe" ou même envers ses proches qui ont appris à ne pas prendre la mouche. Elle a une conception particulière de la vie, croyant au destin et en Dieu sur certains domaines, étant intolérante en général mais protestant devant les préjugés, fière de ce qu'elle est mais se méprisant en même temps. Janoa se juge mauvaise alors... s'aimé? Elle? Autant de demander un hibou de nager, ça aura plus de chance de réussite. La loyauté? C'est quoi ce mot? Jo' fait ce qui lui plait, elle sait parfaitement que ses "amis" lui pardonneront car ils ont besoin d'elle. Sinon, ils seraient partit depuis longtemps. Et ce n'est pas elle qui les retient. Ils restent d'eux-mêmes. Elle passe son temps à réfléchir, quand elle rit, quand elle s'ennuie, quand elle travaille, quand elle se balade, quand elle discute sur tout et n'importe quoi, politique, cours, théorique, philosophique, ou simplement sur le voisin d'a côté à savoir s'il voudrait bien faire son astronomie pour elle... C'est une fille extrêmement méfiante même si cela ne se voie pas et ne fais confiance à personne, parfois elle laisse échapper une ou deux choses confidentiels souvent énigmatiques pour retenir les gens qui lui tournent autour qui pensent alors être son confident... à tort. Elle se fiche totalement de la guerre des maisons quoi que les gryffondor semblent beaucoup trop susceptible, impossible de discuté avec eux sérieusement sans qu'ils prennent la mouche. Quand aux Poufsouffle, la moitié qui ne sont pas des bizounours, sont mort de peur à cause des évènements derniers. Elle apprécie la plupart des Serdaigles pour leur sagacité ou leur patience et les Serpentards pour leur absence de scrupules, avec eux au moins, il est possible de parlé sans tabou. Si elle "pose une note", c'est-à-dire qu'elle évalue le potentiel de ceux qui "tournent" autour d'elle, elle s'est est abstenu avec sa famille par soucis de confiance mais aussi par respect mutuel puique malgré son mépris pour le monde entier, surtout la race humaine, elle respecte sa famille en qui elle a une confiance limitée et total à certaines domaines.
    » Qualités :
    Janoa est quelqu'un qui n'a guère le sens de la justice mais elle l'a tout de même et c'est ce qui fait la différence entre elle et les gens inhumain et sans cœur. C'est une fille extrêmement déterminée dans ce qu'elle fait et elle ne se bat que pour gagner... même si parfois elle gagne sans se battre par abandon de ses adversaires. Vive et intelligente, elle se consacre presque uniquement à ses études et va jusqu'à approfondir certaines matières comme l'histoire ou les sortilèges. C'est quelqu'un de charismatique, ce qui explique qu'elle s'impose facilement, et de franc qui va toujours au bout de ses convictions, quels qu'elles soient et à n'importe quel prix (c'est une qualité ça?). Elle aime et protège son frère, Kira, qui est sa seule faiblesse. Elle ferait presque n'importe quoi pour lui. (Presque? bah, faut pas trop lui en demander non plus!). Elle ne hait rien, elle n'aime pas ou elle méprise mais Jo' n'est pas du genre à haïr contre vent et marée. Les sentiments chez elles étant inexistants du bon côté, ils le sont aussi du mauvais, exception faite pour son frère.
    » Défauts :
    Boooooouh! C'est ce que ça va faire long tout ça! Voyons... Tout d'abord, Janoa est une jeune fille extrêmement retord, rusée et manipulatrice. Dès qu'elle a analysé le potentiel d'une personne ou la connait assez pour que, sans son potentiel, elle connaisse ses points faibles, ladite personne devient un véritable jouet entre ses mains. Elle ment et trompe sans scrupule même si elle évite de tromper pour ne pas perdre la confiance que ses plus propres camarades ont placée en elle, même si elle n'a aucune confiance en eux. Sa franchise frise l'insolence et l'irrespect, mais ça elle s'en fiche. Elle n'est pas du genre à prendre des gants pour dire les choses comme elles sont. Un nul est un nul! Elle est très cynique, sadique et très joueuse. Elle adore faire des paris où tout est bon pour gagné, Alex est le dernier à s'aventuré sur ce terrain-là. Jo' prend tout le monde de haut et se croit, et non à tort d'après elle, supérieur à pas mal de monde. Pour ne pas dire tout Poudlard en fait. Elle méprise tout le monde. Et j'ai dit Tout le monde par le simple fait que ce sont des êtres humains et que par là, ils sont tous un minimum hypocrite ou égoïste. Elle-même est égoïste, ce qui explique son absence de scrupule pour manipuler à sa guise pour parvenir à ses fins. Certains la jugent cruelle et inhumaine, Jo' les trouvent trop sensibles. Imprévisible et instable, elle semble parfois lire dans la tête des gens et en affiche un plaisir perverse de voir les gens être désarçonné. Humilié les gens fait partie de son quotidien, pas de sa faute s'ils sont si fragiles.
    » Ce qu'il/elle aime :
    Le quidditch et les échecs principalement (voir passion). Elle aime beaucoup les énigmes, les paris, les défis, n'importe quoi qui puisse la divertir même si elle sait qu'elle gagnera dans tous les cas. Elle adore la tarte à la framboise, c'est son péché mignon et a un goût trop précoce pour l'alcool, ou plutôt un alcool : le whisky. C'est le seule alcool qu'elle est capable d'avaler et d'apprécier, ce qui n'est pas vraiment au goût de sa mère par contre! Elle adore les sortilèges et les soins aux créatures magiques. J'imagine que le deuxième vient du fait que sa mère travaille dans le département de régulation et contrôle des créatures magiques... Et, même si le nom en lui-même est une véritable plaisanterie pour Jo', la défense contre les forces du mal. Le fait même de combattre lui semble extrêmement marrant et pitoyable, mais les cours en lui-même est intéressant. Sa soif de logique et de réflexion est particulièrement rassasié avec l'étude des runes et l'arithmancie, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle a choisit ses matières, pour la partie réflexion.
    » Ce qu'il/elle déteste :
    Les nuls. Et pire encore les nuls qui se croient forts. Comme Marina par exemple... quoi qu’elle n’est pas encore trop crétine non plus mais ça ne saurait tarder. Elle déteste travailler sur ses cours, et ne fait presque jamais ses devoirs sauf quand elle a rien à faire et pour cassé les profs. Elle n'aime, ou plutôt méprisent encore plus que les autres les sentimentaux... les gens sensibles. Elle n'aime la tarte à la mélasse. En ce qui concerne les matières... elle a laissé tomber la botanique, qui lui semble vraiment sans intérêt, au moins ce temps qu'elle perdait, elle le destine à quelque chose plus constructif aujourd'hui... mangé des chocogrenouilles par exemple. Elle n'aime pas non plus la métamorphose, trop fastidieux à son goût mais c'est une matière principale... et puis ça lui servira peut-être un jour... L'astronomie n'est pas sa tasse de thé non plus mais elle a plutôt un bon niveau dans cette matière, alors si elle peut avoir un bon point en plus... ça lui fera ça de bien sur son CV. Elle méprise la divination et encore plus l'étude des moldus. Les premiers sont des charlatans, les seconds des abrutis. Elle n’a pas besoin de lire dans son avenir pour savoir qu'elle aura un avenir surement très enrichissant et haut placé. Quand au moldus... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de ses gens-là! Ils ont leur monde, on a le nôtre, point à la ligne. Qu'est-ce que cette idée d'aller les étudié? On dirait qu'on parle d'animaux. Je veux bien que certains soient particulièrement crétins, m'enfin, faut pas pousser le bouchon non plus. Si ça se trouve, y en a qui sont plus intelligent que vous! Et puis très franchement... ils ont quoi d'intéressant ces gens-là? Rien. Absolument rien. Leur seul mérite est de se débrouiller, plutôt bien, sans la magie. Pour le reste... ils forcement une belle bande de ratés pour la plupart.
    » Sa passion :
    Jo' a deux passions. D'abord le quidditch. Un sport passionnant où elle peut mettre tous ses atouts de son côté, en temps qu'attrapeuse, petite, fine et surtout retord, il ne lui ait pas difficile de mettre en place une stratégie dès le début pour mener l'attrapeur adverse en bateau et gagné ensuite le match. Mais si elle aime le quidditch c'est surtout pour le côté "sport" du sport, quand on joue on mise sur la finesse du jeu et sur les atouts physiques et c'est ça qu'elle aime parce que c'est le seul terrain où elle peut se faire dépasser. Et elle aime avoir des gens à son niveau pour progresser. Un jour, peut-être perdrait-elle un match... ça fait comment de perdre? Sa deuxième passion est sans aucun doute les échecs version sorcier où, cette fois, c'est le côté stratégique du jeu qui l'attire. Au jour d'aujourd'hui, en dehors des premiers matchs avec sa mère qui n'est pas très doué, Jo' n'a jamais perdu et elle a rapidement progressé dans ce jeu-là. Un conseil, ne faites pas l'ouverture des cavaliers, elle connait cette entrée par cœur et elle saura élaborer un mat en moins de dix secondes. Je vous donne pas deux minutes pour être mat.
    » Sa phobie :
    What? Hum... excusez-moi, mais je n'ai jamais vu Jo' avoir peur de quelque chose ne particulier. Bien sûr, elle craint ne de pas être capable un jour de maitriser son frère dans ses folies. Mais quelque chose dont elle a une peur bleue... désolé, je ne l'ai jamais vu effrayée. J'imagine que comme tout le monde, elle n'a pas envie de mourir. Mais pour elle, c'est plus je n’ai pas envie plus que j'ai peur. Alors non, là je vois pas.






    Relation



    » Parents :
    -> Kasuko Kagoshi était son père jusqu'à ses cinq ans. Ancien gryffondor, capitaine de quidditch, et brillant étudiant de Salem dans toutes le smatières pratiques, sa carrière était toute tracé. C'était un homme très brillant et sa carrière, déjà longue, promettait d'être tout aussi longues en richesse et en évènement. Après des débuts d'aurors, il fut placé dans le bureau du chef des aurors avant de prendre lui-même cette fonction. Puis il fut recruté par la brigade magique qui se mit à la poursuite d'un vampire. Son père oublia les règles élémentaires de prudence. Et cela lui couta la vie. Il avait 39 ans. Jo' ne garda pas de lui l'image d'un père proprement dit, juste d'un homme qui les aimaient tous les trois énormément et qui était toujours heureux. Une sorte d'ange gardien.
    -> Shizune Kagoshi est une étrange bonne femme à l'image de sa fille. Ancienne Serdaigle, Préfete-en-chef, plus portée sur la théorie que la pratique, plus basée sur la savoir que sur l'action, elle a également très vite trouvé sa voix. Il se trouve qu'elle est d'une patience primordiale dès qu'il s'agit d'animaux bien entendu. Nettement moins quand elle parle à ses enfants. Et elle est aussi très exubérante, il suffit de voir la maison transformé en ménagerie pour en avoir la preuve concrète. Shizune a aussi fait une carrière des plus satisfaisantes. Commençant dans le département des jeux et des sports magiques, elle fut rapidement mutée dans le département de la justice pour s'occuper d'affaires plus importante et fut même appelé comme jurée. Sa dernière mutation date de quatre ans, elle travaille à présent dans le département de régulation et de contrôle des créatures magiques et s'occupe de tous les aspects judicaires des transports des créatures. Shizune est une bonne mère, un peu étourdit parfois mais très travailleuse et butée mais qui si râle souvent n'a guère d'autorité sur Kira et encore moins sur Janoa. Quand ils lui obéissent, c'est généralement pour lui faire plaisir, mais généralement, ils se débrouillent seuls et Shizune n'a pas besoin de se faire obéir pour trouver la maison rangé, propre avec le diner de servit.
    » Frères/sœurs:
    -> Kira Kagoshi est le petit frère de Janoa. De trois ans son ainé, Janoa protège son frère, l'élève puisque sa mère passe ses journées à travailler. Kira et Jo' sont comme des doigts de la main. Et ils sont plus proches que n'importe quel frère et sœur pour une bonne raison. Kira a été la victime d'une malédiction. Une malédiction qui aurait du toucher leur père mais Kira s'était trouvé entre les deux hommes et depuis Kira souffrait de conscientia. Janoa a toujours aidé son frère qui, avec le temps à de moins en moins de mal à contrôlé ses voix intérieurs. Mais parfois, quand il n’en peut plus, il devient fou et fou furieux. Janoa s'efforce alors de garder son frère contre elle qu'il la frappe, la morde, la griffe, elle ne le lâche que lorsqu'il est totalement calmé. Et pour cela, elle répète toujours le même processus : elle l'oblige à répété ce que disent les voix dans sa tête jusqu'à ce qu'il dise plus un mot et s'endorme sur le coup. A 14 ans, Kira est son seul frère et elle tient énormément à lui car il la soutient aussi. Il est le seul qui la comprenne vraiment même s'il y a de nombreuses zones d'ombres. C'est lui qui lui a donné le surnom de "grande chef".
    » Ami/e : Ami(e)? Personne a qui on peut dire tout nos secrets, toutes nos faiblesses, toutes nos hontes sans le moindre regret, en toute confiance... toute mes excuses, je connais personne qui puisse corresponde à ce signalement.
    » Connaissance :
    -> Iraku Tashi, elle est en 7ème année à Serdaigle, 16-17 de potentiel. Ce fut la première fille avec qui Janoa sympathisa. Elles se connaissent depuis près de 7 ans car elles étaient à Beauxbatons ensemble. Pour Janoa, cette relation sera toujours que superficielle même si elle aime bien Iraku qu'elle va même jusqu’à adoré quand elle fait ses devoirs à sa place.
    -> Takeshi Tashi, il est en 5ème année à Serdaigle même si de l'avis de plusieurs, il aurait plus eu sa place à Gryffondor, Jo' mesure son potentiel à 19-20. Ce garçon à peine plus âge que Kira est une vrai pile électrique et Iraku s'est plusieurs fois plainte qu'entre Janoa et son frère, elle finirait par vraiment devenir folle. Dans ces moments-là, Janoa haussa les épaules. Si Tak' avait été là, il aurait rit et nul doute qu'elle aurait rit avec lui.
    -> Ayamizaru Hoyate, elle est en 7ème année à Poufsouffle, de potentiel très faible : 12. C'est une vague connaissance à Janoa dans la mesure où elle n'est venu lui adressé la parole que lorsqu'un garçon -mignon?!- étaient venus discuter avec Iraku. Depuis ce jour, elle les harcèle de questions. Ou plutôt, cours après Iraku pour la noyer sous des avalanches de questions. Janoa s'en fiche un peu. Tant qu'Iraku ne lui demande son aide, alors elle ne s'en y mêle pas. Tant qu'Aya ne la harcèle pas elle...
    -> Mirato Futorasi, c'est un 7ème année, aussi de Serdaigle 15-16 de potentiel. C'est après lui que cours Aya. Ses relations avec Janoa? Bof. Elle a vaguement parlé avec lui une fois et ça s'est relativement bien passé. De plus, il se trouve que c'est un amateur d'échec version sorcier. Bon, son niveau n'est pas top. Mais au moins, Janoa se divertit et lui apprends. Tout le monde y gagne.
    -> Kassy Pierce, une 6ème année de Serdaigle, 22-23 de potentiel, est son jouet son préférée! La jeune fille s'est lié d'amitié avec Iraku, Tak' et Aya, sans compter sa longue et ancienne amitié avec Mirato. La seule personne qui ne s'est liée avec elle est Alex qui a gagné ainsi un peu plus de son estime. La jeune fille s'est alors interressée à Janoa et même si elle est la fille qui a le plus de potentiel, hormis elle-même, Janoa ne lui accorde aucune confiance avec sa manie de vouloir chercher qui elle est, comment elle pense, ce qu'elle a vécue. De plus, elle semble presque tout le temps la défié sauf quand elles discutent plus sérieusement, come si Kassy tentait d elui prouver qu'elle avalait quelque chose. Jo' la sent jalouse vis-vis d'Alex, ce qui rend leur amitié difficile, et l'arrange bien. Elle est également celle qui a le plus changé à son contact, d'après elle du moins. Aussi Jo' se sert d'elle pour espionner Iraku et Kassy lui en veut pour ça malgré ses éfforts pour le cacher. Néanmoins elle lui reste distante car Kassy n'est pas de celle qui se posent et grandissent. Jo' sait parfaitement que dès qu'elle aura quitté Poudlard, elle suivera sa vie de son côté et dans le doute, elle ne veut pas prendre le risque de lui donner plus d'arme qu'elle lui en a donner. Janoa lui promet un bel avenir dans l'enseignement, grâce à son changement de caractère, et déplore qu'elle ne soit pas plus ambitieuse.
    -> Alex Stall, un 7ème de Serpentard. Il a gagné son intérêt le jour où il s'est mis à rire quand elle s'est moqué d'une façon tellement sèche et sans réplique que n'importe qui aurait prit la mouche, bafouillé pour vaguement, en vain, se défendre ou alors prendre sa baguette pour l'attaquer et dans les cas les plus extrêmes, levé la main pour la frapper. Mais lui avait rit, pas pour cacher son embarras mais sincèrement amusé de ce qu'elle venait de dire. Alex étant un as des énigmes, il est très malin et elle a trouvé en lui un potentiel assez prometteur (29/40) tel qu'il est son "apprenti" depuis trois ans. Ils passent souvent des heures à se faire des joutes verbales qu’elle gagne irrémédiablement mais qui sont riches pour tous les deux car il arrive qu'il lui donne du fils à retordre. Assez pour la faire réfléchir 10 secondes. Alex a tenu à mettre un peu du sien pour marquer la vie de Jo' à sa manière et a réduit son surnom de "grande chef" en Gc.
    » Ennemi :
    -> Irana Yuto, une 7ème année de Gryffondor, 13 de potentiel. Elle n'a pas apprécié les blagues de Janoa sur les sang-de-bourbes. Généralement, Janoa, ne dit pas ça méchamment, c'est pour rire même s'il lui arrive de le penser. Et son entourage le sait. Mais Irana l’apprit très mal et depuis c'est la guerre entre les deux filles. Ou plutôt, Irana livre bataille et Janoa réplique vaguement sans vraiment la chercher. Elle viendrait d'elle-même.
    -> Marina Higard, une Serpentarde de 6ème année, 15 de potentiel. Janoa l'a verbalement remis à sa place un jour. Mais au contraire d'autre qui auraient admit leur nullité et aurait passé son chemin pour la laisser avancer, Marina ne cesse de se mettre dans ses pattes avec de grossières tentatives de corruption de ses camarades les plus proches, de tentatives d'humiliation, malheureusement sans effet puisque Janoa se plait à savoir que Marina s'enfonce de plus en plus dans la puérilité et la bêtise. Et c'est assez divertissant à voir.
    » Autres :
    -> Le surnom de Jo' est réservé à ses connaissances et à sa mère. Seul Alex et son frère l'appelle Gc et même parfois Iraku et elle l'a laisse faire parce qu'elles se connaissent depuis près de 7 ans, depuis tout le début. Kassy se permet parfois de l'appeler Grande chef, pour se moquer. Néanmoins elle a vite cesser sous la désapprobation de Janoa.
    -> Apprenti? Personne montrant un potentiel assez élevé pour qu'elle s'occupe de lui enseigner plusieurs astuces et une façon de penser, de raisonné voir même lui donner la logique pour en faire un sorcier d'intelligent.
    -> Potentiel? Graduellement noté sur 40, la moyenne de Poudlard s'élève à 15, à l'échelle nationale, 12. Janoa estime être à 32. Si elle vous juge à plus de 15, estimez-vous heureux. Le potentiel est noté sur 200 critères différents, comme par exemple la capacité d'analyse des comportements ou des situations (critère psychologique) ou l'agilité (critère physique), ou encore sa propre maitrise des sentiments (critère moral).







    Histoire



    » Clan : Elève
    » Naissance/enfance :
    Janoa est née dans un hôpital moldu de Plymouth alors que ses parents passaient une semaine en vacances, une sorte de seconde lune de miel. Et en pleine été évidemment, en hiver, Plymouth est un véritable enfer glacé. Le nouveau-né se révéla à la hauteur de leur attente. Adorable disaient-ils, jolie comme un cœur. Jo' se révéla juste être un bébé un peu plus triste que d'autre lorsqu'elle se trouvait seule mais avait toujours ce rire qui caractérise les bébés et les rendent adorables. Mais Janoa se révéla bientôt au fur et à mesure des mois, être un bébé trop sérieux. Elle semblait triste et piquait des crises de larmes et de colère plus que nécessaire. Ce n'est que lorsque Janoa appris à parlé que leurs doutes se confirmèrent. Une fois que Shizune s'était coupé avec un bout de verre, Janoa s'était précipité en courant de ses petites jambes et avait demandé à sa mère si ça allait. Shizune soupçonna quelque chose de magique en la fillette. Et, en effet, après plusieurs mois de recherche, il se révéla que Janoa avait un don... ou une malédiction : empathe. Si au début, elle ne sembla sensible qu’aux sentiments très forts, arrivé à l'âge où ses dons magiques se développèrent, son don d'empathe se développa lui aussi de manière incroyable de sorte qu'elle ne vivait plus pour elle-même mais vivait à travers les autres. Entre-temps, alors qu'elle n'avait que trois ans, elle eu la joie d'avoir un petit frère dont elle fut très jalouse car ses parents s'occupaient beaucoup du nouveau-né. Kira et elle se firent plus proche quelques jours avant la mort de leur père qui scella leur amitié fraternel et éternel. Un homme était venu chez eux menacé son père, plus tard Jo' apprit que c'était pour l'obligé à abandonner son poste sans qu'elle ne sache pourquoi mais alors que son père refusait, l'homme lui lança une malédiction. Sa mère tenta de se mettre entre son mari et son agresseur mais elle tenait Kira dans ses bras et ce fut le bébé qui fut touché. Janoa qui avait assisté à la scène dans l'ombre fut marqué à tout jamais par cette image. Après la mort de son père, pendant sa première mission dans la brigade magique, Janoa, Kira et leur mère demeurèrent unis et ils le sont encore aujourd'hui, même si le lien est beaucoup plus fort entre Kira et Jo'. Par la suite, Janoa ne révéla pas à son frère qu'elle l'avait détesté. De plus, en plus de la perte de leur père, leur don ou malédiction respectives leur rendirent indissociables car Jo' était capable de savoir quand Kira commençait à s'énerver et à perdre les pédales avec ses voix permettant à sa mère de le maitrisé. A 10 et 7 ans, Kira et Jo' ne se séparaient jamais, fidèlement attaché l'un à l'autre, lié par un serment qu'il n'avait jamais exécuté mais pensé au fond du cœur.
    » Adolescence :
    L'adolescence de Janoa se révéla difficile à vivre car le souffle de la rébellion soufflait sur elle, elle ne pouvait plus de ce don qui l'empoisonnait. Ce ne fut que grâce à Kira, d'un tempérament très calme qu'elle parvenait à contrôler les flux d'émotions qui s'emparait d'elle. Peut-être est-ce pour cela que Jo' n'exprime et ne semble ressentir aucune émotion, son don l'ayant hermétiquement protégé contre tout sentiment inconsciemment. Sa présence lui ai indispensable comme un baume, c'est vers lui qu'elle ira rechercher la paix. Alors que lui ira chercher vers elle le contrôle de ses voix. En sentant ses émotions, Janoa tentait de ne pas se laisser submerger par la colère, le désespoir ou la simple douleur morale et savait quoi faire pour soulager son frère. Elle ressort généralement de ses crises très fatigué car maintenir son frère et canaliser ses émotions est extrêmement difficiles et exige énormément de concentration. Elle avait à peine 13 ans quand sa période adolescente rebelle cessa, elle devient plus mure, plus sèche, plus cynique et commença à étudier les sentiments des autres au lieu de les rejeter en bloc comme elle l'avait toujours fait. C'est ce qui fait qu'elle arrive si bien à analyser ses camarades et à les manipuler. Elle commença à mettre ses idées en place, fit le trie en ce qu'elle pensait vrai et faux. Ses réflexions la calmait et lui semblait un véritable souffle de paix tel qu'elle décida d'en faire son passe-temps et se lança dans de long jeu de stratégie ou, malheureusement, ni sa mère ni son frère, ne purent maintenir le niveau. A 14 ans, elle regardait la réalité en place et parlait d'une façon trop mature et trop résignée pour une jeune adolescente à l'heure où ses camarades connaissaient leur premier chagrin d'amour, une attitude surement du à l'arrivée de Kira à Poudlard qui l'incitait au calme. Elle a très vite tirée une leçon, la loi du plus fort est loi primitive qui marche encore dans un pays dit civiliser. Alors elle allait la mettre en application. Sa propre vie mise à part, sa mère commença à s'inquiéter des évènements qui se passaient entre le retour des mangemorts et le brouillard total ou se trouvait le ministère. Jo' n'y a guère porté attention à cette époque-là, elle s'est contenté de ne plus acheté de journaux et s'est entièrement consacré à son savoir. C'est l'année suivante, alors qu'elle commençait à écrire un livre où se mêlait philosophie et politique, qu'elle commença à s'intéresser aux évènements car ils duraient un peu trop longtemps à son goût. Sa mère acheta à ce moment-là cinq chats pour se protégé. Jo' trouve ça inutile, les chats ne jouerait que le rôle de diversion mais elle laissa sa mère faire selon elle. Le dernier évènement en date de la famille Kagoshi se déroula lors des vacances de février lors de la sixième année de Jo' alors qu'elle et son frère était rentré chez eux. Janoa et lui avait travaillé leurs dons pendant les dernières vacances d'été pour les contrôler, les maitrisé et les dominés. Ce jour-là, Jo' filtrait les émotions avec attention tout en lisant distraitement un livre, son but étant de réussir à filtrer les sentiments en se concentrant plus sur le livre que sur son don. Accaparé par son exercice, elle se rendit compte trop tard qu'il y avait beaucoup trop d'émotions négatives. Se précipitant dans la salle à manger elle fut frappé par une vague de haine et de douleur mental, vacillant sous le choc elle eut du mal à atteindre son frère tant ses émotions étaient forts et l'aveuglait. C'est ce jour-là que Kira dans sa folie, sortant sa baguette la blessa dans une longue coupure de l'épaule au coude. Loin de la décourager sa propre douleur lui permit de voir plus clair et s'engagea alors un duel entre les frères et sœurs qui se termina par le vase lancé sur Kira qui s'effondra sur le sol, ensuite Jo' appliqua la méthode habituel. Elle aurait pu effacer la blessure faite par son frère mais elle l'a laissé cicatrisé naturellement pour garder la marque de son inefficacité. Et pour ça, Jo' se méprise encore plus. Kira étant la seule personne qui est de la valeur à ses yeux, elle s'en veut de n'avoir réagit que beaucoup trop tard. C'est pour se souvenir ce qui arrive quand on baisse sa garde. Si Kira, au début, y prit ombrage car il pensait qu'elle voulait le faire culpabilisé, il comprit ses raisons par la suite et, s'il n'est pas d'accord avec sa logique, il a respecté sa décision et ne semble plus se sentir visé.
    » Vie scolaire :
    Janoa a commencé ses études à Beauxbatons puisque Poudlard n'a ouvert qu'en l'année de ses 14 ans. Elle ne peut pas dire que c'est une bonne école, bien au contraire. Là-bas, il faut être gentil et aimable, Janoa avait toujours cette impression de perdre son temps, sans compter que les matières comme la métamorphose étaient très approfondis alors que la défense contre les forces du mal, appelé Défense magique ne leur enseignait que peu de sorts et très souvent faibles ou superficielles, bref aucun sort puissant. A croire qu'ils ont peur qu'on fasse sauter l'école... Une idée qui aurait bien plus à Janoa. C'est au cours de cette 4ème année qu'elle mit en place ce "potentiel" qui ne sortit pas de son imagination comme par magie mais au prix de longues semaines de réflexion où elle mit en place un tableau entier de 100 critères, potentiel alors noté sur 20 seulement. Ce n'est qu'au fur et à mesure qu'elle ajouta les 100 autres critères et jugea non plus sur 20 mais sur 40. Néanmoins, à peine ouvert, Poudlard envisage déjà de fermer. Mais pour rien au monde, Janoa quitterait Poudlard! Pour retourner à Beauxbatons? Jamais de la vie! Poudlard n'est pas top, mais Beauxbatons est encore pire! En, 5ème année, le cas d'Alex Stall l'intéressa assez car il ne semblait jamais s'énerver et semblait avoir une logique d'esprit assez bonne, elle décida donc après un petit test de le prendre sous son aile comme "apprenti", un terme employé par Kira que Jo' a adopté par la suite, et ce malgré qu'Alex soit de trois mois plus âgé et qu’il fasse presque une tête de plus qu'elle. En fait, être son apprenti lui a beaucoup plus car, il lui avoua plus tard, il avait entendu parler d'elle. Grace à leurs jeu de stratégies que Jo' fit comme démonstration, Alex fut totalement à sa botte. Janoa s'estima alors satisfaite, cet homme promettait! Jo' a passé ses BUSES avec assez de facilités, malgré le fait qu'elle est raté son examen de botanique avec un D, le reste est soit correct, soit excellent. Elle a choisit d'arrêté l'histoire de la magie car, malgré son EE, elle souhaite passé son temps à faire autre chose. De plus, elle approfondit elle-même cette matières en allant à la bibliothèque, ces comme si elle suivait les cours mais quand elle veut. Sans compter qu'elle n'aime guère l'idée que le directeur lui donne des cours, ça lui donne l'impression d'être surveillée. Avec 9 Buses, en comptant l'histoire de la magie, elle se sent satisfaite d'elle-même, surtout en arithmancie, sortilèges et soins aux créatures magiques où elle a décroché la note maximum. Pour quelqu'un qui à peine réviser, elle trouve qu'elles ne s'en sort pas si mal, surtout en métamorphose, matière qu'elle déteste... mais l'approfondissement du programme à Beauxbatons à du jouer en sa faveur lui permettant tout juste de décrocher EE. Mais inutile de faire l'inventaire de ces notes, l'important c'est qu'elle est décrocher une bonne mention dans les bonnes matières. Ce ne fut que lors de sa sixième année que les soupçons de ses camarades furent confirmés. Tous la pensèrent pro-mangemorte à fond, ceux en quoi, ils n'avaient pas tort. Et contrairement à d'autre, elle ne montre aucun scrupule à montrer ses opinions et de poser ouvertement son mépris qui, bizarrement, attire plus les gens qu'il les fait fuir. Certains se sont mis en tête d'essayer de la comprendre, comme s'il le méritait, d'autre de déjouer ses plans, comme s'ils en étaient capables. Beaucoup ont abandonné. Dans ceux restant, voyant que Jo' n'était pas disposé à leur parlé - pour rester poli - et voyant sa complicité avec son frère, se sont rabattu sur ce dernier pour obtenir des informations. Bon initiative, logique un peu tardive mais correct. Ils se sont malheureusement cogner contre un véritable coffre-fort, il se révéla que si Janoa était désagréable et peu aimable, voir même vexante, Kira, d'un tempérament plus calme, se montra plus décidé et imposant, de sorte qu'ils ne leurs fallut pas plus de dix minutes de discussion pour savoir qu’ils n’obtiendraient rien de cette manière. Des anecdotes qui amusèrent beaucoup Jo' tout en la laissant pensive. Il était clair que Kira ne trahirait jamais sa confiance, ils étaient beaucoup trop proches et soudés pour cela, ce qu'ils ne se disaient pas, ils le devinaient, ou plutôt elle le devinait et par ce lien, il était hors de question de trahir l'autre. Néanmoins, Janoa comprit à son comportement qu'il était soucieux et elle savait qu’il désapprouvait certaines de ses pensées ou de ses actions, de ses opinions, même s'il ne s'y était jamais opposé. Elle jugea donc prudent d'aller en douceur avec son frère et de discuté plus souvent pour lui faire comprendre et lui faire accepté la vérité, pour ne pas qu'ils la laisse tomber maintenant, même si au train où elle avançait, il finirait surement un jour par cesser de la soutenir sans s'opposé à elle car il sait qu'il n'a aucune chance. Les "incidents" répété à Poudlard ne l'effrayèrent guère, mais on peut pas dire qu'elle y soit indifférente, au contraire, ça lui a donné de bon sujets de réflexion. En revanche la réaction des élèves et des parents est pitoyable, comme si qui que ce soit pouvait en avoir à leurs pauvres enfants. C'est assez marrant en fait... et assez pitoyable de voir des élèves se terré de peur, comme s'ils étaient assez important pour qu'on puisse vouloir leur mort. Non, selon Jo' les meurtres sont fait d'abord pour évaluer le niveau de sécurité, comme un test, la personne qui se fait tué est finalement un simple cobaye, il est tombé au mauvais moment au mauvais endroit. En même temps... il n’a pas qu'à être stupide, nul ou inconscient. Ensuite, les meurtres vont se préciser dans un seul sens : ceux qui peuvent être des obstacles pour les mangemorts, en espérant ne pas être sur la liste en tant que rival..., et les Sang-de-Bourbes. Ah... ces sang-moldus... A vrai dire, si Jo' aiment bien les humilier ou se moquer d'eux, c'est surement ce qui lui a valut cette réputation d'extrémiste intolérante et pro-mangemorte. Mais en fait leur sang ne l'intéresse pas puisqu'elle s'occupe surtout de leur niveau intellectuel. Tant qu'ils sont doués à la baguette, ça lui va. Elle trouve que tuer les sang-de-Bourbe est une véritable perte de temps car le sang ne garantit pas un bon sorcier. Y plein de sorcier mêlé ou pur qui ont un cerveau de la taille d'une limace et une ouverture d'esprit très... fermée. En gros, la moitié des élèves de Poudlard. Au moins. Enfin, la septième année commence. Comme tout les ans, ils ont faillit fermer Poudlard, comme tout les ans, ils l'ont laissé ouvert, au plus grand soulagement de Jo', tout mais pas Beauxbatons! Janoa part plutôt confiante pour les examens. Sa préoccupation reste assez réduite, elle ne craint pas de se faire tuer... en fait, elle s'inquiète plus pour son avenir et sa carrière car elle ne sait pas encore quel filière prendre.

    » Vie adulte ://
    » Rêve/ambition :
    Jo' n'a pour véritable ambition que de trouver quelqu'un qui puisse la battre, quelqu'un à sa hauteur. Ou une personne qui lui soit impossible à déchiffrer, ça se serait amusant! Une personne qui semble bien du mal à trouver... Existe-t-elle vraiment? Peut-être est-ce cette Dradra Jedusor qui a été prof, puis en prison en est sortit ou... bof, elle n’a pas vraiment suivis l'histoire. Rien que le fait qu'elle connaisse son nom est un miracle en soi car elle vit dans son cocon sans se préoccupé de ce qui passe véritablement dehors. Mais il semblerait que Cette Jedusor ne soit pas stupide... M'enfin, qui vivra verra. En ce qui concerne son ambition professionnelle? Aucune. Elle sait qu'elle est intelligente et que certains membres du ministère ne lui arrive pas à la cheville au niveau raisonnement et le prouver au niveau nationale serait une véritable perte de temps, parce que c'est trop long et parce qu'elle se fiche que les gens le sachent ou pas. Elle ne sait pas ce qu'elle va faire dans l'avenir. Avec les matières qu'elle a, il doit bien y avoir un métier qui lui plaise et qui rentre dans ses critères d'intérêt. A long terme, elle aimerait monter rapidement dans la hiérarchie, y a pas meilleur moyen pour faire connaitre son génie! Une ambition secrète? Devenir occlumens, pour pouvoir stopper un minimum les sentiments des autres et avoir des périodes de repos. La légimencie semble attirante mais avec son don combiné à son intelligence, cela semble inutile pour le moment.





    Divers



    » Comment avez-vous connu le forum? Sur les tops-sites
    » Personnalité sur l'avatar : Erika Toda
    » Code : [okidoo]
    » Autre(s): Etant donné que je suis lycéenne interne, je ne suis là que les week-ends. Donc, ne vous alerté pas si vous ne me voyiez jamais la semaine.


Dernière édition par Dradra Jedusor le Jeu 11 Mar - 15:06, édité 36 fois (Raison : J'ai changé le code ;P)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léa Jedusor Jackins

I do belive there is a reason why we are who we are...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 808
Age : 24
Localisation : Devant mon Owdi!!
Emploi/loisirs : Gosseuse à templains / Gosser le monde
Humeur : Folle comme toujours^^

Feuille de personnage
Année/Métier: 11 ans (mars) 8 mois
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Lun 1 Mar - 9:15

Moi je te souhaite bienvenue !!!!! && amuse toi sinon je vais être obligé de tuer Very Happy

Je t'aime *folle*

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

{ Fait par moi =) }
Topic
Autre compte : Naomie Bellevédaire & Katrina Cokukaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-halia.forumactif.org/index.htm
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 23
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Lun 1 Mar - 10:32

Bienvenu'ee à toi x) & si t'as besoin d'aide Léa, je suis là xD
Mais non, on est tout à fait gentilles. M'enfin, peut-être pas ÈÉ
Bref *Fuit*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 23

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Lun 1 Mar - 10:53

Yééééé un nouveau meeeeeeembre x)

Bienvenue petite fille ^^ ( Moi je suis plus accueillante comme tu peux remarquer Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dradra Jedusor

Parselmouth & Death Eaters' Owner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2875
Age : 26
Localisation : Avec mon ordi à 2 écrans <3
Emploi/loisirs : Admin sadique, mais attachante/l'écriture <3 & la musique <3
Humeur : overdose de caféine, la vie va déjà un peu mieux

Feuille de personnage
Année/Métier: 21 ans/Médicomage
Animal domestique: Nagini, sa serpente; Cerdicus, Clemens & Casimirus, un runespoor; Edward MacGaller, le ministre de la magie et son inferius
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Lun 1 Mar - 11:22

*se dit qu'elle aurait dû la prévenir que nous étions tous des fous*

umhhh.....

(re)bienvenue de toute façon ^^ [pour ceux qui se demandent, parce qu'il en a toujours, c'est par mp que je lui ai dit bienvenue...]

Kira, comme dans Death Note *se sacre une baffe* quoi? *sifflote*

Je me répéte... Avatar max. 150px de large (;

[arf dans les noms, j'attends d'autres noms de Naruto u_u]

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dradrahistoires.skyblog.com
Mandragora Rytüel

Mourir ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 884
Localisation : Là...
Humeur : Telle une gazelle gambadant dans la savane =D

Feuille de personnage
Année/Métier: Vingt-quatre ans
Animal domestique: Diablenoir, son corbeau géant
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Lun 1 Mar - 16:04

Bienvenue sur Nouvelle Époque =D
Force courage et détermination pour finir ta présentation =)
Petit train va loin Smile

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Par Dradra Very Happy Mon idole Razz
¤Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous...¤



// Topics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris de Roran

Cessez d’être candide: La vérité ment autant que le mensonge
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 23
Localisation : Québec^^
Emploi/loisirs : Zombifié o0
Humeur : Heureuuuux =D

Feuille de personnage
Année/Métier: 22 ans, professeur d'études des runes
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Mar 2 Mar - 15:59

Bon bon bon, ça va faire là! On se calme un peu Allie et Léa.
Attendez qu'elle aille finit sa présentation avant de la faire fuir... Rolling Eyes Razz

Bienvenue dans notre monde Janoa =P

Tu vas voir, on est tous très sympathique alien Wink

Ahh et en passant, j'aime bien ta citation ^^

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


Now, it's time to live...



Mercii Dra', tu es super ^^

¤ Sujets en cours ¤

Chris de Roran



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Strangblood

Professeur d'étude des moldus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Age : 24
Localisation : Un peu partout à la fois
Emploi/loisirs : Hum... Laissez-moi réfléchir...
Humeur : L'Homme est un personnage complexe.

Feuille de personnage
Année/Métier: 22 ans
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Jeu 4 Mar - 6:20

Bienvenuuuuuuuuuuue !!! *lui tend une corde pour ligoter Léa et Allie en cas de pépin*
T'en fais pas tous les barges sont pas forcément dangereux (enfin ptête que si...). Amuse-toi bien sur NE ! Si t'as un soucis hésite pas ! Wink
Au plaisir de te croiser au détour d'un rp.

P.S : à ce propos pourquoi t'as pas pris étude des moldus hein ? Pourquoi ? C'est bien comme matière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janoa Kagoshi

Chaque colère cache une peur. Et chaque peur, une faiblesse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 25
Localisation : Entre Vénus et Jupiter, pourquoi?
Emploi/loisirs : Lycéenne/ babyfoot -écriture-lecture-naruto
Humeur : Excitée, saute sur place

Feuille de personnage
Année/Métier: 7ème année
Animal domestique: Baal, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Mer 10 Mar - 19:38

Merci à tous pour ses bienvenues!

Ne vous inquiétez pas, je suis aussi (un peu?) folle et je délire très souvent, je ne vais pas m'enfuir en courant, aucun soucis! Bien au contraire!^^

Iago => Disons moins foufou, ca te va?^^

Pour l'avatar... mon ordi a du déloquer, je vais modifier cela!

La citation? J'adore pas mal celles de Nietzsche, mais celle-là correspondait plus à mon personnage! Merci encore!

Etude des moldus? Perso, je serais tenté, mais quand tu lira la caractère de Jo' tu comprendra que c'est tout bonnement impensable pour elle.^^

Ah Death note... Erika Toda joue dedans et Kira en est tiré, j'avoue, je suis démasqué^^



Edit : ma réprésentation étant trop longue, je post mon test rp (trop long?) à la suite :




Section rp




    Cher Mlle Kagoshi, suite à la réouverture de l'école de sorcellerie Poudlard, et de votre inscription faites vos parents, nous avons la plaisir de vous annoncer que vous êtes d'or et déjà admis au collège Poudlard.
    Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaire au bon déroulement de votre scolarité.
    La rentrée est fixée au 1er Septembre. Le Poudlard Express partira à 11h pile.
    Veuillez croire, Mlle Kagoshi, en l'expression de nos sentiments distingués


    Mr. Warrington Fabius
    Directeur & professeur d'histoire de la magie




    Janoa interrompit sa lecture, posant la lettre sur la table de la cuisine pour aller jeter un coup d'œil au dessus de l'épaule de Kira, pour voir sa lettre à lui. A peu de chose près - Mr ou lieu de Mlle - il tenait exactement la même lettre. Sans plus se préoccuper par le courrier, Janoa prit un chocogrenouilles dans le récipient de verre qui trônait au-dessus de la cheminée. Puis elle s'y adossa, bras croisés, observant avec intérêt la réaction de son frère. La vague de sentiment ne se fit pas attendre mais Janoa s'y était attendu. Un mélange de joie et de satisfaction mêlée d'un brin d'impatience. Imperceptible, un sourire effleura ses lèvres avant de disparaitre. Pour Kira, c'était très simple. Il avait toujours rêvé d'aller à Poudlard comme les gens autrefois. Leur mère avait beau rabâcher que ça n'arriverait pas - pourquoi maintenant après plus de 1000 ans? Impensable - Kira avait gardé une partie de son âme d'enfant et il était compréhensible qu'il soit content. Pour sa part, cette lettre ne lui faisait ni chaud ni froid. Poudlard ne pouvait pas être pire que Beauxbatons de toute manière. Janoa s'avança auprès du focifère, approcha sa main. Il n'avait pas peur. Voyant qu'il n'avait rien à manger dans la main qu'elle lui tendait, il se détourna et Janoa ne perçut presque plus d'émotion.

    "Soulagé?"

    Janoa ne prit pas la peine de se retourner vers son frère et réfléchit à la question. 3 secondes.

    "Non."

    Kira s'approcha d'elle. Janoa sentit le sentiment de contentement de son frère l'atteindre. Il faisait des efforts pour l'étouffer mais n'y arrivait pas totalement. Janoa se détourna de l'oiseau pour regarder son frère. 11 ans. Il rentrait à l'école pour la première et son école serait Poudlard. Un rêve pour lui, un souhait exaucé. Janoa haussa un sourcil, interrogative :

    "Autre chose?"

    Kira sourit à sa sœur avant d'aller prendre deux baguettes réglisses - une pour elle, une pour lui - puis de dire :

    "S'ils ont remis Poudlard sur pieds, ton Beauxbatons ne voudra plus grand chose à côté."

    Janoa renonça à répliquer que ce n'était pas "son" Beauxbatons. Elle avait déjà essayé, il n'avait jamais changé. Janoa détourna les yeux pour croquer dans la baguette et regardé le plafond, pensive. L'ancien prestige de Poudlard était immense, les talents de ses professeurs étaient renommés et ses élèves avaient toujours un niveau excellent. Beauxbatons aussi. Et pourtant cette école était un véritable pays de Bizounours sans le moindre intérêt. Janoa regarda son frère. Il était moins exigeant qu'elle. Lui se serait satisfait du niveau de l'école française. Pas elle. Janoa finit sa baguette avant de passer devant son frère et de quitter la pièce :

    "Passe les lettres à maman avant que je revienne. Et arrange-toi pour sortir toute votre joie pendant mon absence.
    "Pas de problème grande chef!"


    En montant les escaliers, un sourire malicieux vint effleurer les lèvres de Jo'. Poudlard serait différent. Elle en avait la certitude. Mais différent dans le bon sens? Ca vaudrait mieux.


    ***Chemin de traverse, 27 août***


    Janoa avait l'habitude de passer dans cette rue de sorte que plus rien ne l'affectait. Ne l'affectait visuellement. Intérieurement, elle luttait pour filtrer toute les émotions pour qu'elles ne s'emparent pas d'elle. Ce genre de lieux bruyants était un enfer. Shizune leur mère, Kira et elle, entrèrent dans la librairie Fleury et Bott et, sans un mot, allèrent dans des directions différentes. Shizune alla acheter les livres voulut, alors que ses enfants partait à la découverte de la boutique. Ils parcoururent les rayons chaqu'un de leur côté mais sans jamais s'éloigner l'un de l'autre. Ils ne s'éloignaient jamais l'un de l'autre sauf quand Jo' était à Poudlard. Mais dès qu'ils se retrouvaient, consciemment ou pas, ils ne se séparaient jamais. D'ailleurs...

    "Attrape!"

    Janoa se retourna juste à temps pour rattraper le livre que venait de lui lancer Kira.

    "Ca devrait te plaire."

    Janoa prit le temps de passer ses doigts sur la couverture. Voilà une chose à laquelle elle était sensible, et seulement elle, pas à cause des autres, le touché des livres. Elle lut le titre... "Sorts et contre-sorts". Janoa ne prit pas la peine d'aller plus loin, elle connaissait déjà l'auteur. Cela faisait deux semaines qu'elle voulait ce livre et l'avait réclamé à sa mère qui lui avait promit de le lui acheter dès que possible. Si Janoa ne prit pas le temps de remercier son frère, c'est que c'était inutile. Ils avaient dépassé le stade des mots depuis longtemps et se comprenaient. La jeune asiatique continua à parcourir les rayons quand sa mère arriva :

    "Cherchez les livres de sortilèges, s'il vous plait."

    Janoa jeta un coup d'œil à sa mère et continua son chemin. Comme ça, elle n'avait pas l'air d'obéir, mais elle le faisait à sa manière, regardant les livres plutôt que de courir dans tous les sens comme sa mère. Elle tomba d'ailleurs dessus par hasard :

    "Maman. Trouvé."

    Janoa tendit les livres de sortilèges niveau 1 et 4 à sa mère qui s'enfuit en courant. Shizune avait toujours été pressée, exubérante, alerte. Un caractère totalement opposé à celui de ses enfants. Janoa arriva au rayon quidditch mais aucun livre ne lui plut sauf peut-être....

    "Kira."

    Janoa ne prit pas la peine d'élevé la voix. Son frère connaissait sa voix autant qu'elle connaissait la sienne. Elle attendit de sentir son intérêt et sa curiosité avant de se tourner vers lui, lui montrant un livre :

    "Ca te plairait?"

    La bible du batteur... écrit par un Scrimgeour. Kira sourit, Janoa sentit une vague de contentement. Bien, ça lui plaisait. Janoa sourit. Son visage s'adoucit. Quand elle était sérieuse, elle paraissait trop sérieuse justement et ça repoussait les gens. Souriante, elle semblait adorable et vivante.

    "J'en étais sûre.
    -Comme tous le temps."

    Echangeant un regard complice, ils retournèrent en bas, alors que leur mère payait leurs achats. Elle se retourna vers eux. Comme Janoa s'y attendait, elle fut soulagée de les voir apparaitre mais un sentiment négatif se dégageait d'elle. Janoa suivit son regard sur le livre de Kira puis sur le sien et sa mère parut soulagée. Janoa eut un sourire un peu cynique avant que son visage reprenne son masque sérieux. Sa mère s'inquiétait juste du nombre de livre pour ne pas payer trop cher. Ils ne roulaient plus sur l'or comme leurs arrière-grands-parents... à cause d'un pari stupide. Janoa se remit en état pour ressortir. Déjà elle sentait des vagues de sentiments et d'émotions mélangé qui devenaient confus mais seraient plus distincts une fois dehors.
    Une fois dehors, Shizune partit en direction de la ménagerie pour offrir un animal à Kira comme elle l'avait fait quatre ans plutôt pour Janoa. Pendant ce temps, les deux adolescents partirent pour acheter la future baguette de Kira. Ils entrèrent dans la boutique de baguette Ollivanders. La même femme, très petite, qui avait fournit la baguette de Janoa vint les voir.


    "Bonjour, bonjour, bonjour. Entrez je vous prie. Ne restez pas là, vous allez prendre froid. L'automne s'annonce vous savez!..."

    Et comme dans ses souvenirs, elle était très bavarde. Janoa avait rarement rencontré des gens qui parlent autant qu'elle. Ses sentiments étaient très changeants et elle les distinguait beaucoup mieux cette fois-ci, ce qui lui permit d'apprécié le fruit de ses efforts à contrôler son don.

    "... Oh! Bois de charme avec un crin de licorne. 32.6 cm et faite pour la rapidité, c'est cela? Une bonne baguette. Une très bonne baguette. Quelle dommage qu'on l'on n'est plus de bois de charme pour le moment, elle confère un caractère doux et simpliste à cette baguette qui la rend très agréable à utiliser..."

    Et blablabla et blablabla. Elle était à peine rentrée depuis deux minutes que cette femme la fatiguait déjà.

    "... Mais bien sûr, nous avons encore de très bonnes baguettes. Excellentes même. Oh, mais j'y pense, vous êtes surement venu pour cela, n'est-ce pas? Petits filous, vous m'avez laissé parler. Vous auriez du le dire plutôt. J'ai tout ce qui faut ici..."

    Et maintenant c'était de leur faute. Janoa fit un effort de politesse exceptionnel :

    "Occupez-vous de mon frère rapidement. Nous avons d’autres achats à effectuer.
    -Mais bien sûr mon petit. Il suffit de le dire..."


    Kira sentant que sa sœur allait friser l'insolence prit les devants :

    "Que faut-il que je fasse?"

    Prise cours dans son discours, la petite femme hésita une seconde. Etonnée. Choquée. Une bouffée de mépris emplit Janoa qui s'adossa à une table, les mains dans les poches dans une attitude nonchalante. Qu'on en finisse. Rapidement. La petite femme se reprit et continua à parlementer de plus belle, en bossant cette fois-ci. Janoa avait les yeux perdu dans le vague et se concentrait sur les émotions de son frère. Il essayait de les étouffer comme toujours lorsqu'il était avec elle pour ne pas la faire souffrir. Janoa les entendit comme dans un brouillard :

    "Alors mon petit, vous allez à Poudlard à la rentrée? Vous avez bien de la chance. Pour ma part, j'ai fait mes études à Salem. Oh, elle n'est pas réputée mais c'est une bonne école en soi..."

    Il était inquiet. Il était pressé. Pour elle surement. Il s'angoissait pour rien. Elle ne défierait pas cette pipelette en duel, pas de danger. Il ne voulait surement pas qu'elle la rabroue d'une façon bien sentit. Soudain, il semblait plus excité. La bonne femme devait lui avoir montré une baguette. Puis presque aussitôt, il fut un peu déçu. Puis moins. Il était déterminé. Janoa fit fonctionner ses méninges. Elle connaissait trop son frère. Il était déterminé à avoir la bonne baguette. Attitude tout-à-fait inutile. Elle tenta de capter des sentiments plus profonds et y perçut un agacement. Kira, agacé... et presque souffrant. Janoa comprit qu'il faisait taire les sentiments que lui inspirait sa malédiction à chaque seconde. Souvent Janoa s'était demandé ce que lui ordonnaient les voix dans des moments comme celui-ci où il était calme. Que pouvait bien dire ces voix à longueur de journées?

    "...me de phénix, 24.1cm très souple. Essaye mon g..."

    Encore une fois, il fut presque content. Elle le savait exciter à l'idée d'avoir sa propre baguette magique. Puis un peu déçu. Ce n'était pas la bonne. Profitant du moment pendant lequel l'employé cherchait des baguettes, elle tenta de capter des émotions encore plus faibles chez son frère. Il semblait inquiet, sur les nerfs... peut-être même rancunier... Encore une conséquence de cette malédiction.

    "Ebène, nerfs de cœur de dragon, 38cm, flexible... allez-y..."

    Janoa filtra ses émotions pour récupérer d'autre sentiment. Mais elle ne percevait que la douleur morale et sa tension. Elle ne sentait aucun autre sentiment profond, rien de positif. D'ailleurs rien du tout de positif. Une vague de colère la submergea. Sous le choc, Janoa ouvrit les yeux, comprenant ce qui se passait. La douleur était tel qu'elle en eu le souffle coupé. Rapide, elle se précipita vers son frère qui se prenait la tête entre les mains. La baguette avait roulé à terre et la bonne femme semblait terrorisée. Janoa ordonna :

    "Reculez-vous!"

    Se sentant piégé, Kira essayait d'achopper à son étreinte mais Janoa l'enlaça fermement, l'empêchant de bouger, ou tentant de l'empêcher de bouger.

    "Reculez-vous, bon sang! Tout de suite!"

    La bonne femme consentit enfin à obéir, tétanisé par la peur. Ce qui permit à Janoa se s'occuper de son frère. Elle l'obligea à relevé la tête pour la regarder dans les yeux mais son regard était vide.

    "Laissez-moi! Taisez-vous! Taisez-vooous!! Stop!! Arretez! Ca suffit! Stoop!!!"

    Ses cris de détresse, ajouter à la douleur qu'il éprouvait et à la peur - et c'est peu dire - de l'employé faillit faire défaillir Janoa qui se ressaisit alors que Kira tentait de la repousser violemment. A chaque coup physique qu'il lui infligeait, elle y voyait plus clair. Comme si sa douleur éteignait les sentiments des autres. Fermement, Janoa l'obligea à la regarder :

    "Kira! Stop! Regarde-moi! Regarde-moi, Kira! Tu me regarde, bon sang!"

    Le ton autoritaire de sa voix réussit à faire flancher Kira qui sembla se raccrocher à elle un instant. Un instant dont Janoa profita :

    "Tu me regarde et tu ne me lâche pas! Parle!"

    Le regard de Kira se brouilla tandis qu'il se débattait :

    "Non, Kira! Regarde-moi! C'est un ordre! Parle-moi!"

    Kira s'accrocha à nouveau à son regard. Janoa reçut sa vague de peur en pleine figure. Son propre frère avait peur d'elle. Mais elle se corrigea aussitôt.
    *De lui.*
    C'était bon signe. Janoa employa toute l'autorité dont elle était capable :

    "Parle-moi. Tu me parle à moi. Pas à eux! A moi!
    -Non! Je ne veux pas! Qu'elles me laissent en paix! En paix!
    -Dis-moi ce qu'elles disent Kira. Dis-le-moi! Kira, regarde-moi! Parle! Qu'est-ce qu'elles disent?! Bon sang, Kira, fais-moi confiance!"


    Janoa embrassa le front de son frère qui ne s'il ne se débattait presque plus, était tendu, avait peur et paniqué. Comme à chaque fois.

    "Elles... Te frapper. Et puis... La frapper. Lui faire mal. S'enfuir. Elles veulent pas que je reste... Elles..."

    Paniqué. Son frère était totalement paniqué et perdu. Janoa raffermit son étreinte. Sa crainte à elle était de le lâcher. Les émotions de son frère la frappait en plein cœur et lui faisait mal. Et il lui fallut toute sa volonté pour continuer :

    "Continue, Kira. Parle-moi. Dis-moi ce qu'elles te disent.
    -Par intérêt. Tu m'utilise. Elles... disent que je ne suis qu'un jouet. Que tu ne m'aime pas. Que... je suis minable. Et l'autre veut que... elle veut que je tue... elle veut que..."

    Janoa tenta de contrôler les émotions qui l’assaillaient. Elle avait comprit depuis longtemps que l'une des voix était assoiffée de sang et de violence et l'autre n'était que le reflet des angoisses de son frère.

    "Tu es mon frère Kira. Mon frère que j'aime. Tu n'as jamais agit par intérêt envers moi. Moi non plus."

    Elle regarda son frère dans les yeux et lui montra un dessin à la naissance de son poignet, trois traits en vagues entrecroisé en leur milieu. Puis prit le poignet droit de son frère où était dessiné le même dessin.

    "Là. Tu vois. Je suis toi et tu es moi. Nous ne formons qu'un. Tu te souviens. Je t'aime Kira, n'en doute jamais. Ne les crois pas. Parle-moi. Kira, parle-moi.
    -Elles... elles voulaient que je la frappe. Que je casse la baguette. Que je te frappe et que je parte. Elles voulaient que je te..."


    La colère de son frère avait totalement disparu, ne restait plus que la peur et la tristesse. Janoa sentait déjà venir les sanglots de son frère.

    "Elles ne veulent pas que je reste. Je dois partir. Te repousser. Partir."

    Janoa resta silencieuse, la joue posé sur la tête de son frère Elle le laissa pleuré, lui séchant les larmes du pouce. Contrôler ses émotions la fatiguait rapidement. L'angoisse de Kira était trop grande pour elle.

    "Elles veulent... disent que je te trompe. L'autre veut que je te repousse et... sois fort. Elle dit que je suis faible. Que je suis un pleurnichard."

    Encore une fois, les craintes de son frère remontaient à la surface :

    "Chut... tutututut... ce n'est pas elles qui décident. C'est toi. Tu me parle parce que tu le veux. Tu es là parce que tu l'as décidé. C'est toi qui es fort. Tu es beaucoup plus fort qu'elles. Tu m'écoute, Kira. C'est toi qui es fort. Tu as toujours été fort. Parce que tu es mon frère.
    -Je t'ai fait souffrir.
    -Chuuuut. Ne t'inquiète pas je vais bien..."


    A ce moment-là, la porte du magasin s'ouvrit et que Janoa vit sa mère entré. Le courant d'air frais la réveilla et lui fit prendre conscience qu'elle ne tenait plus debout. Janoa vacilla sur ses jambes, son regard tomba sur une petite créature en cage que tenait sa mère. Le regard de Janoa se troubla mais elle crut reconnaitre un Billiwig. Elle marmonna vaguement, tentant un brin d'ironie :

    "Il va adorer..."

    Puis elle s'effondra sur le sol, inconsciente.


    *** Gare King's Cross, 1er septembre, 10h45***

    Trainant tous les deux, un caddi où se trouvait une valise chaqu'un, pour l'une un hibou, pour l'autre un petit insecte bleu, suivit d'une femme, ils dirigèrent vers la voie 9 3/4. Janoa était en tête, le visage moins fermé que d'habitude alors que son frère semblait au contraire très content. La crise de Kira survenu 5 jours avant semblait avoir disparu de leurs esprits. En effet, Kira était ravi de l'animal choisit par sa mère, avait eu l'air ravi du moins. Janoa savait qu'il n'en était rien. D'un point esthétique, l'insecte était adorable. Mais il était franchement inutile, il servait de décoration de chambre.

    "Bien... alors vous allez courir droit dans ce mur... là."

    Shizune désigna un poteau de la gare. Kira et Janoa échangèrent un regard. Janoa était inexpressive, Kira étonné. Mais tous les deux étaient intrigué.

    "Ne me regardait pas avec ces yeux-là. Je sais ce que je dis. Janoa montre l'exemple à ton frère, il semble avoir peur."

    Janoa éclata de rire. Mais ne bougea pas. Indigné, Kira avait foncé dans le barrage et s'y était enfoncé comme s'il n'existait pas. Janoa se tourna vers sa mère :

    "Félicitations, j'avoue. Bien trouvé le coup de la jalousie.
    -Je ne suis pas ta mère pour rien, Jo'."

    Janoa sourit et s'enfonça à son tour dans le barrage. Il était si facile de d'anticiper les réactions des gens quand on les connaissait. Au moment même où elle avait sentit d'indignation de Kira, elle avait sentit la satisfaction de sa mère. Oui, elle avait bien des points communs avec Shizune Kagoshi! Alors qu'elle fonçait vers la barrière, Janoa sentit la fierté de sa mère. Et sourit pour elle-même.

    "Enfin! Alors t'a eu peur, c'est ça?"

    Kira semblait avoir comprit que sa mère l'avait mené en bateau. Devant son visage désabusé, Janoa éclata de rire :

    "Avoue que c'était bien trouvé!
    -J'aime pas qu'on se moque de moi.
    -Pourtant y a de quoi! Tombé dans un piège aussi grossier, t'es pas malin.

    -Merci du compliment.
    -De rien."


    Janoa se détourna de son frère pour regarder autour d'elle. La gare King's Cross, voie 9 3/4. Et bien, ça avait de la classe. Janoa avança avec son caddi quand on l'appela :

    "Jo'!"

    Janoa dirigea son regard vers la voix et reconnu Iraku. Janoa se retint de soupiré. Iraku était une des filles les plus insupportables qui existe, mais sa compagnie avait des avantages. Celui qu'elle fasse la conversation seule par exemple. Ou fasse ses devoirs d'astronomies et de botaniques de temps à autres. Janoa fit rouler son caddie jusqu'à elle :

    "Salut.
    -Alors? Comment ça va? Passé de bonnes vacances?
    -Possible."


    Iraku ne sembla pas se formalisé de ce ton formelle et distant. Et Janoa savait pourquoi. S'il n'y avait pas tant de monde, Iraku sauterait de joie dans tous les sens. Cette fille irradiait la joie de vivre, c'était incroyable. Janoa serait venu en chantant la marche funèbre qu'elle n'aurait pas hésité à danser, sur le rythme s'il le fallait. Soudain elle chercha quelqu'un dans la gare. Janoa demanda simplement :

    "Qui?
    -Bah, ton frère!"


    En plus d'être facile à vivre dans le sens où elle tolérait tout, Iraku savait s'adapter et ne se formalisait pas des monosyllabes de Janoa ou de ses demi-questions. Janoa haussa les épaules :

    "Il a un compte à rendre avec ma mère, tu le verras tout-à-l'heure."

    Presque aussitôt, Janoa regretta ses paroles. Comme tous les ans, elle oubliait quelle pile électrique pouvait être Iraku quand elle était aussi joyeuse.

    "Alors? Tu es contente? Toi qui arrêtait pas te plaindre de Beauxbatons! Maintenant, on a Poudlard! C'est pas fantastique, ça?
    -Si, c'est absolument merveilleux."


    Encore une fois Iraku ne releva pas le ton ironique de Janoa et commença à s'embarquer dans un discours sur ses vacances. Janoa fit semblant de bailler.

    "Oui, je sais, tu t'en fiche.
    -Parfaitement. Fais-moi plaisir Iraku, pour une fois tais-toi. Garde-en pour plus tard, sinon je sens que ça va me fatigué.
    -Et encore, tu es polie.
    -Tu as tout-à-fait raison. Le mot fatigue est encore trop faible..."


    Janoa parcourut des yeux la foule :

    "Et il est où ton frère à toi?
    -Bof, il s'est enfuit je ne sais trop où.
    -Génial.
    -A la recherche des petits frères perdus?
    -De ton frère perdu, je te signale que je sais où est le mien. Et je te signale que ton frère n'est pas perdu, tu l'as perdu, nuance.
    -C'est vrai."


    Sans attendre, Janoa quitta Iraku. Elle venait de trouver le frère de cette dernière justement, Takeshi. Le jeune garçon rentrait en deuxième année et son caractère lui avait plu l'année précédente. Celui-ci était entouré de ces copains. Janoa sourit. Une quatrième année venant le voir... le jeune Tashi aurait l'occasion de frimer un peu. D'ailleurs, il croisa son regard... Aussitôt, il lui sourit et agita la main. Janoa ne prit pas la peine de levé les yeux aux ciels, mais elle n'en pensait pas moins. Ridicule. Manque de logique évident. Bref.

    "Salut, Jo'!"

    Comme pour son propre frère, Janoa l'embrassa sur le front, lui signalant au passage qu'elle ne lui accorderait pas des grâces supplémentaires parce qu'il était devant ses copains. S'il ne parut pas s'en formalisé, Janoa le sentit déçu.

    "Bonjour Tak'. J'ai croisé ta sœur, elle te cherche.
    -Ah? Oh...
    -Pas d'inquiétude, mon grand, c'est pas urgent. En fait, je crois qu'elle veut que tu rencontre mon frère. Elle doit encore s'être fourrée une idée dans le crâne."


    Takeshi sourit, content de voir que Janoa jouait un peu le jeu devant ses copains.

    "Ton frère? Ouais, bien sûr. Il est où?"

    Janoa fit mine de le chercher du regard :

    "Hum... il rend des comptes à ma mère. C'est pas urgent, je t'ai dis. Quand ils auront finit de se chamailler, il reviendra.
    -Ouais, ok, bien sûr... Hum... t'es contente d'aller à Poudlard, je présume? Tu n'as jamais aimé Beauxbatons, Ira m'a dit.
    -Non, en effet... Je vais te laisser bonhomme. J'ai bien peur que mon frère et ma mère s'entre-tue. Je préfère éviter le massacre, tu comprends?
    -Euh... ouais, bien sûr, pas de problème. A plus tard, alors."


    Janoa qui avait fait mine de chercher sa famille du regard, se retourna pour sourire au jeune garçon :

    "A bientôt Tak'."

    Sans attendre, Janoa repartit dans l'autre sens. Sa manie de dire "ouais", "ok", et "bien sûr" lui donnait des boutons. Elle n'aimait pas cette attitude. C'était assez ridicule et plutôt pitoyable et maheureusement digne de l'adolescent qu'il était. Heureusement, les copains de Tak' ne semblaient pas assez intelligent pour s'en rendre compte. Elle jeta un coup d'œil à sa montre et jugea bon de rejoindre sa mère et Kira. Elle les retrouva, Kira ne semblait pas avoir retrouvé sa bonne humeur mais il ne faisait plus la tête et sa mère, bien que fière de son coup -elle le sentait-, semblait déçue. Janoa s'arrêta devant eux et les observa avec exagération d'un air fatigué. Kira perdit patience le premier :

    "Qu'est-ce qu'il y a?
    -Vous avez l'air heureux tous les deux, ça fait peur à voir... haut les cœurs, faites comme Iraku.
    -Tu veux que je sois comme elle?"


    Janoa avait déjà parlé d'elle à Kira et celui-ci savait la réserve qu'elle avait à l'encontre de la jeune fille. Janoa haussa les épaules :

    "Pas exagéré non plus. Mais ce serait bien si elle vous donnait un peu de sa joie de vivre!
    -Oh! Nom d'un centaure!
    -Quoi?"


    Sa mère regarda la pendule. Rien de grave. Avant même que Shizune parle, Janoa avait fait demi-tour, suivit bientôt par son frère et sa mère. Ils montèrent dans le wagon chaqu'un avec leurs valises et leurs animaux. Après avoir rangé les valises sur les filets dans un compartiment vide, Kira chercha sa mère. Janoa quitta alors le compartiment. Les adieux, ce n'était pas son truc. Ca s'éternisait, duraient, trainaient en longueur. Et si ça pouvaient être usant pour les nerfs sensibles, elle, ça la faisait mourir d'ennui. Faire semblant d'être triste de quitter sa mère... elle n’avait pas envie. Autant ne pas le faire du tout. Avec son âme romantique, sa mère s'imaginerait surement qu'elle n'avait pas voulu pleuré devant elle ou un truc du genre.

    *** Poudlard Express, 1er septembre, 19h37***

    Janoa rentrait de sa petite balade pour se dégourdir les jambes dans le train. Elle avait rendu visite à Iraku qui s'était visiblement trouvé un ami... dont le nom ne lui revenait plus. Elle avait toujours eu du mal avec les prénoms. Elle rentrait donc de sa balade, elle avait un petit creux, il fallait espérer qu'il y est encore des friandises, que Kira n'est pas tout mangé. Elle ouvrit la porte du compartiment mais, à sa grande surprise, non seulement il n'y avait plus de friandises mais le compartiment était plein.

    "Ca va, vous ne vous fatiguez pas... vous ne voulez pas le thé et les petits gâteaux aussi?"

    Takeshi rougit jusqu'aux oreilles. Evidemment, le garçon, avec ses... deux, quatre, cinq copains, avait trouvé Kira. Soudain, deux baguettes réglisses volèrent vers elle. Elle les rattrapa au vol et posa son regard sur le lanceur. Kira.

    "Je savais que t'allais revenir pour manger."

    Janoa hocha la tête. Et pour le public, elle ajouta :

    "Merci. T'aurais pas un chocogrenouilles aussi?
    -Hum... attends..."


    Janoa s'adossa à la porte et attendit.

    "Trouvé."

    Lui aussi parlait pour ne rien dire. Pour le public. Janoa attrapa la friandise au vol.

    "Merci. On se revoit tout-à-l'heure."

    Janoa s'apprêta à sortir quand elle percuta une chose et se retourna :

    "Dites, vous trouvez pas qu'il y a un truc qui cloche?"

    Les six garçons se regardèrent sans comprendre. Les prenant en pitié, et parce qu'elle avait vraiment envie de manger ses friandises tranquillement, elle ne les tortura pas.

    "Vos robes, les garçons. On va bientôt arriver et vous être encore habillé comme des moldus.
    -Comment tu sais ça?"


    Janoa regarda le jeune garçon qui lui avait parlé comme si elle remarquait sa présence pour la première fois. Celui-ci sembla vouloir disparaitre. Elle le sentit. Il avait honte d'être ainsi toisé.

    "Le machiniste. Et la dame qui vend les friandises. Tu sais, ils savent parler, ils peuvent faire autre chose que t'engrosser."

    Son regard descendit de façon méprisante sur le ventre du garçon bien rondouillard. Il rougit jusqu'aux oreilles et tenta de se défendre en bafouillant pitoyablement :

    "Tu... c'est... je...
    -Mmmm? Attends, attends... là écoute..."


    Tout le monde se tut. Le silence total. Janoa sentit la désapprobation de son frère. Mais il n'arrivait pas à cacher son amusement. Elle lui fit un clin d'œil avec un sourire qui n'échappa pas aux autres qui se tournèrent vers Kira. Mais au même moment, Janoa reportait son attention sur sa victime :

    "J'avais raison. C'est vraiment mieux quand tu te tais. Continue."

    Sans attendre de réponse, Janoa sortit du compartiment, satisfaite. Réflexion faite, c'était bien l'aller à Poudlard. A Beauxbatons, presque tout le monde connaissait ses méthodes pour humilier et ses remarques acerbes, ce n'est plus marrant. Mais ici... personne ne les connaissait, en dehors d'Iraku, Tak' et Kira. Poudlard... sa nouvelle cours de récréation. Son nouveau divertissement.
    Le train ralentit bientôt et les élèves sortirent du train alors qu'une voix leur disait de laisser leurs bagages dans le train. Kira prit tout de même son insecte, ce qui permit à Janoa de le repéré dans la foule. Malheureusement les premières années devaient traverser le lac pendant que les autres partaient en calèche. Janoa grimpa à la suite d'Iraku et elles furent rejointe par deux garçons qui, s’ils se présentèrent, restèrent inconnu aux yeux la jeune asiatique. Ils tentèrent de conversé, jeu auquel se plia volontiers Iraku, mais pour sa part, Janoa resta silencieuse, le regard fixée sur les sombrals. Elle n'en avait jamais vu en vrai, mais avait vu assez de description pour savoir les reconnaitre. Il n'était pas vraiment beau mais ça n'était pas important. Ils étaient utiles, loyaux et spéciaux.
    Le voyage se déroula lentement, bercé par le mouvement de la calèche et le bruit des roues sur le gravier. Bientôt, cependant, le château fut en vue. Ses camarades s'extasièrent devant sa splendeur, elle resta silencieuse. Ses yeux suivaient le contour des tours, détaillaient les fenêtres, les portraits ou les bougies accrochés au mur qu'elles voyaient à peine de loin. Son regard se perdit plus à droite pour apercevoir une sorte de porche qui débouchait... sur une cour? Peut-être. Plus à droite, plus visible qu'un tableau ou une bougie se dressait des anneaux et tout un périmètre désignant le stade. Janoa sourit. Un stade de quidditch. Décidément, elle allait bien s'amuser. Le roulis des graviers cessa bientôt et les élèves descendirent, tous béat d'admiration pour le vieux château. Janoa devait se l'avouer, il ne manquait pas de charme et le fait qu'il soit si imposant forçait l'admiration, du moins l'impressionnait. Son regard se perdit au loin, frôlant le château sans vraiment le toucher.


    "Jo'? Ca va?"
    -Mmmm?"


    Janoa se tourna vers Iraku qui la regardait bizarrement. Janoa haussa un sourcil :

    "Quoi? Bien sûr que je vais bien. Pourquoi ça n’irait pas?
    -Sais pas..."


    Janoa surveilla Iraku mais son inquiétude disparu comme par enchantement car elle avait trouvé un autre centre d'intérêt :

    "Tak'! Est-ce que tu as vu ta tête?"

    Janoa les laissa dans leur discours d'esthétisme pour s'avancer et regarder le château. Elle comprenait pourquoi Kira aimait tant Poudlard. Il était déjà très impressionnant de l'extérieur et le fait qu'il soit vieux, le rendait plus chaleureux. Janoa les coupa au milieu de leur dispute :

    "Iraku, tu as une petite branche dans les cheveux. Laisse ton frère se débrouiller. S'il aime avoir l'air débraillé c'est son affaire. Et quand vous aurez fini vos chamailleries peut-être qu'on pourra y aller..."

    *Pas on, vous puisque j'y vais.*
    Janoa emboita le pas de ses camarades bientôt rattrapé par les deux gamins, ex de Beauxbatons. Le chemin jusqu'au château ne lui sembla pas très long alors qu'ils marchèrent pendant presque dix minutes. Oui, c'est court. Janoa était trop perdu dans la contemplation de château. Ceux qui la voyaient la croyaient éperdus d'admiration. Grand bien leur face. Non, Janoa n'admirait pas, elle l'avait déjà fait à travers les sentiments des autres, une fois leurs sentiments passé, le château avait éveillé en elle de la curiosité et de l'intérêt. Elle aurait vous connaitre chaque pierre de Poudlard et connaitre son histoire sur le bout des doigts. Ce n'était pas qu'elle lui était inconnue. Mais elle n'en connaissait pas les détails. Ils se retrouvèrent bientôt devant la porte en chêne. On les fit entrer. Les élèves cessèrent d'admiré le château et commencèrent à s'angoisser pour la répartition. Peu d'élèves restèrent calmes. Pour sa part, Janoa n'avait pas besoin d'être détendu, la répartition était le cadet de ses soucis. Une épreuve pour les évalué? Impossible, ils n'avaient pas tous le même niveau. Un questionnaire? Ridicule. Un duel avec un prof? Et puis quoi encore? Non, elle n'en savait rien mais s'ils voulaient tous les répartir ce soir, les professeurs ne pourraient pas prendre le temps de les évaluer un à un. De plus mettre tous les nuls ensemble n'était pas forcément la meilleur solution du point de vue des professeurs. Mieux valaient mélanger les élèves pour faire progresser les plus faibles. Une perte de temps selon Jo'. Les nuls restent nuls. Tenté de les changé est une perte de temps.
    *Y en a qui n'ont vraiment rien d'autre à faire de leur vie...*
    On les fit entrer dans la grande salle pour les répartir avant l'arrivée des premières années qui se ferait selon l'ancienne tradition, en comptant le passage sur le lac en barque. On posa un chapeau sur un tabouret. Janoa faillit éclater de rire. Pauvre idiots et stressé de la vie... Chapeau chantant s'il vous plait. Une fois sa chanson terminé, le directeur adjoint prit un parchemin et commença à énoncer les noms.

    "Abard Amber.
    -Serdaigle."


    La répartition avait commencé. Peu à peu, la file se rétrécit au fur et à mesure que les tables se peuplaient d'élèves.

    "Danol Erisha.
    -Gryffondor."


    Janoa avait pitié pour les élèves en fin d'alphabet, à force de rester debout...

    "Hoyate Ayamizaru.
    -Poufsouffle."


    Janoa suivit vaguement des yeux une asiatique à l'air timide. Pauvre fille, elle n’avait pas sa place ici, elle resterait une pauvre sorcière inutile et maladroite. Il aurait mieux fallut pour elle qu'elle naisse jamais. A quoi pouvait-elle bien servir? Bof. A pas grand chose.

    "Kagoshi Janoa."

    Janoa se fraya un chemin dans la foule. Cette fois-ci, impossible de filtrer les émotions, elles étaient trop nombreuses et elle s'y perdrait. Elle les rejeta toutes en bloc. Sans ménagement, elle poussa ceux qui lui bloquaient le chemin sans s'excuser. Ils n'avaient pas qu'à être là. Janoa arriva sur l'estrade et s'assit sur le pauvre tabouret. Tous les regards étaient sur elle. Tout ça pour un chapeau placé sur sa tête. Beaucoup avait vraiment stressé pour rien.
    *Sais-tu que je lis dans ta tête?*
    Janoa haussa les sourcils. Chapeau parlant, pensant... avec une forme de légimencie ou de télépathie... intéressant.
    *Maintenant oui.*
    Janoa attendait encore. Il en mettait du temps le choixpeau. Ce n'était surement pas bien compliqué, pourquoi la faire attendre, elle?
    *Une maison en particulier?
    -Tant que vous ne m'envoyiez pas avec des crétins, ça m'ira.
    -Je vois.*
    Janoa soupira. Il pouvait dire le chapeau, qu'il voyait mais elle, en attendant, elle restait plantée là à rien faire. Et les regards des autres étaient vraiment désagréables. Sans compter que toute cette tension dans l'air ne l'aidait pas à se concentrer sur son don pour rejeter les émotions. N'importe quelle maison, pourvu qu'il fasse vite. Elle pouvait tenir mais, comme tout être humain, elle avait ses limites. La déchirure du chapeau s'ouvrit et annonça :

    -******...(?)!

    Janoa posa enfin le chapeau et alla rejoindre la table de ses camarades. Le reste du défilé d'élève passa vite car les 1ères années arrivaient. Le chapeau, comme s'il ne pleuvait pas assez comme ça dehors, rechanta sa chanson sous des applaudissements, inutile à son avis. Puis les 1ères années commencèrent à se faire répartir jusqu'à...

    "Kagoshi Kira."

    Son frère se fraya un chemin lui aussi, et alla s'assoir après avoir eu le choixpeau sur le crâne. Celui-ci resta silencieux un instant puis :

    "Serdaigle!"



Voilà, là, je crois avoir terminé ma fiche. J'attends le verdict. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dradra Jedusor

Parselmouth & Death Eaters' Owner
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2875
Age : 26
Localisation : Avec mon ordi à 2 écrans <3
Emploi/loisirs : Admin sadique, mais attachante/l'écriture <3 & la musique <3
Humeur : overdose de caféine, la vie va déjà un peu mieux

Feuille de personnage
Année/Métier: 21 ans/Médicomage
Animal domestique: Nagini, sa serpente; Cerdicus, Clemens & Casimirus, un runespoor; Edward MacGaller, le ministre de la magie et son inferius
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Dim 14 Mar - 13:10

Désolé d'avoir pris autant de temps pour te valider u_u *se trouve nul* Mais, je ne le resterai pas Suspect (=

Bienvenue à Serpentard (=

Fiche comme je m'y attendais, on voit que tu as vraiment pris la peine de tout lire et je crois que tu vas «bien t'entendre» (c'est relatif) avec les jumeaux Hydra héhé ^^

Amuses-toi bien sur le forum, tu peux faire des demandes de personnage ici et une demande de rang personnalisé ici.

Si tu as la moindre question, il va nous faire plaisir d'y répondre ^^

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dradrahistoires.skyblog.com
Janoa Kagoshi

Chaque colère cache une peur. Et chaque peur, une faiblesse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 25
Localisation : Entre Vénus et Jupiter, pourquoi?
Emploi/loisirs : Lycéenne/ babyfoot -écriture-lecture-naruto
Humeur : Excitée, saute sur place

Feuille de personnage
Année/Métier: 7ème année
Animal domestique: Baal, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Dim 14 Mar - 15:28

Merci beaucoup!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris de Roran

Cessez d’être candide: La vérité ment autant que le mensonge
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 23
Localisation : Québec^^
Emploi/loisirs : Zombifié o0
Humeur : Heureuuuux =D

Feuille de personnage
Année/Métier: 22 ans, professeur d'études des runes
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   Dim 14 Mar - 17:42

Bienvenue dans ma maison (=

Très belle présentation Wink

Amuse-toi bien

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


Now, it's time to live...



Mercii Dra', tu es super ^^

¤ Sujets en cours ¤

Chris de Roran



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Janoa Kagoshi... dit Jo' [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Époque :: 
Tout ce que vous devez savoir
 :: 
Fiche de présentation
 :: 
Présentations acceptées
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit